vendredi, janvier 26, 2007

Une vie de Nono : le jour de l'initiation





Je me dis des fois que ce serait bien si j’avais un grand frère au lieu d’avoir une petite sœur. Mais on ne choisit pas, d’avoir des frères ou des sœurs. On ne choisit même pas d’en avoir ou pas, d’ailleurs. Moi si on m’avait demandé j’aurais aimé un grand frère, au lieu d’une petite sœur. Comme Djess mon meilleur copain (en vrai il s’appelle Jessie mais tout le monde l’appelle Djess), il a un grand frère et parfois il ne vient pas avec moi parcequ’il est avec son frère. Ils font des trucs ensemble mais Greg (Greg c’est le grand frère de Djess, Gregory il s’appelle en vrai mais tout le monde l’appelle Greg) ne veut pas que je vienne avec eux.

Vire-moi cet abruti de là, il a dit la dernière fois, Greg. Ça m’a fait de la peine et ça m’a laissé sur place, je ne pouvais plus bouger mes jambes, mes pieds étaient comme collés au sol. J’ai juste ouvert la bouche comme un poisson je crois et … ça m’a fait comme si j’allais pleurer. Mais Greg ne me regardait même plus, il s’était tourné vers la télé. Je crois que je l’avais dérangé quand il est venu ouvrir la porte et il était déçu, il croyait que c’était quelqu’un d’autre. Alors il hurlé « Djeeeeesss, vire-moi cet abruti de lààààà ! » Et Djess est sorti de sa chambre, heureusement parceque je commençais à avoir les pieds qui pouvaient bouger et ça me faisait pschiiiit doucement dans le crâne avec comme un truc qui me poussaient les yeux hors de ma tête. Comme la fois avec JB... Même s’il est grand et costaud, même s’il a des copains qui parlent fort quand ils viennent en bas avec leurs voitures et leurs lunettes de soleil et leur musique qui joue très fort.
Mais j’ai bien pris mes cachets, vous avez vu, je vous avais dit que j’allais bien les prendre. Je fais bien attention parce que la dernière fois, je voulais pas faire mal, mais j’ai fait comme avec maman. Il m’arrive de ne pas pouvoir contrôler, les abeilles et tout ça mais c’est quand j’ai senti sa peau toute douce claquer sous ma main et que j’ai vu comme elle me regardait, c’est moi qui ai eu peur cette fois. Je le voulais pas, mais c'est arrivé quand même. Elle sait pourtant ce qu’il ne faut pas faire. Ou dire. Mais c’est plus fort que moi.

Djess, c’est mon meilleur ami, il dit que je fais mon Hulk et qu’il va m’offrir des chemises élastiques. Je l’aime bien Djess mais j’aime pas quand il dit ça pour se moquer. Il me connaît bien, Djess, on n’est plus au collège ensemble parce que je suis parti ailleurs et quand ça me vient, il se met en boule par terre avec ses bras sur sa tête et il bouge plus. Après je lui dis « lève-toi Djess t’es débile ou quoi, je vais pas te tuer ! » Alors il lève les yeux, il me regarde d’un drôle d’air, toujours le même regard chaque fois et quand il se lève il parle doucement et il dit «c’est pas grave, je sais que tu fais pas exprès, c’est pas de ta faute »

C’est pour ça que je l’aime bien, Djess, il ne m’a jamais dit t'as eu un accident de poussette ou t'es un résidu de bidet comme les autres me disent. Je sais pas exactement ce que ça veut dire mais je devine que c’est méchant, à la façon dont ils le disent en rigolant tous.

Avec Djess on va chez lui quand son frère n’est pas là et on joue à W.O.W sur l’ordinateur de Greg. Nos personnages préférés c’est des orcs et des morts-vivants, des fois on a aussi des voleurs et des guerriers. Mais on ne peut pas jouer très longtemps, Djess a toujours peur que son débile de frère revienne. D’autres fois, on reste dans la chambre de Greg quand même et on fouille un peu. Il y a toujours des trucs chouettes dans les chambres des grands frères, c’est aussi pour ça que j’aimerais bien avoir un grand frère au lieu d’une petite sœur.
Un jour on a trouvé une boîte en métal toute plate avec des petits trucs dedans, on aurait dit des boulettes, ou des toutes petites crottes toutes molles, c’était de la même couleur et ça avait une odeur terrible. Il est courageux, Djess, il m’a dit « tiens mâche un morceau », il a en pris un il l’a mis dans sa bouche pas dégoûté et il a commencé à mâcher. «vas-y, prends, goûte, tu vas voir, c’est drôle». Mais ça avait surtout un mauvais goût, j’ai pas trouvé à quel moment c'était drôle, j’ai failli recracher mais Djess m’a dit non t’es fou au prix que ça coûte ! Je savais pas que ça coûtait cher la crotte de bique. Djess a dit attends pour faire passer le mauvais goût y a un aut' truc et il est allé chercher une bouteille dans la cuisine. Au début on aurait dit de l’eau c’était de la même couleur mais c’était tiède et un peu épais, pas comme de l’eau. Et avec une belle étiquette dorée, ils mettent pas des étiquettes dorées sur les bouteilles d'eau, même les bouteilles en verre. On s’est assis par terre tous les deux dans la chambre de Greg et on a bu pour enlever le mauvais goût des crottes de bique. Au début ça m’a brûlé la bouche la langue les dents j’ai ouvert la bouche en très grand en faisant haaaaaaa haaaaaa comme pour lancer des flammes pendant que mes yeux me piquaient de larmes. Finalement ça a tout chauffé à l’intérieur de moi, la bouche la gorge l’estomac même les poumons je sentais, et les oreilles aussi. Du coup j’ai pu en reprendre encore puisque c’était déjà tout anesthésié. La deuxième fois ça a moins chauffé, je me suis senti très très calme, comme si j’avais pris 4 cachets d’un coup. Tiens, ça me faisait le même effet que les cachets mais avec du goût. J’ai regardé Djess il me regardait aussi en riant et il avait les yeux tous brillants et les joues toutes rouges et j'avais jamais remarqué que ses dents étaient immenses comme ça. Alors tous les deux on s’est mis à rire comme des baleines. J’aimais bien ça, j’ai ri très très fort, de plus en plus fort, j’aimais bien entendre ma voix rire comme ça. Elle se mélangeait à la voix de Djess dans ma tête comme une musique.
Je crois que c’est ce jour-là que je suis rentré chez moi en volant comme Peter Pan parce que j’avais des jambes en chamallow, c’est le jour où ils avaient allumé des lumières bleues et vertes dans la rue. Quand je suis rentré à la maison ma sœur m’a demandé « pourquoi tu ris ? raconte-moi ce qui est drôle » Sa voix était bizarre, t'as du coton dans la bouche, je lui ai dit. Ma mère m’a regardé et elle a dit à ma sœur Va prendre ta douche ma poussinnette. A moi elle m’a dit Va dans ta chambre et comme je n’avais pas faim je me suis mis sur mon lit mais il s'est mis à bouger. J'arrivais pas à l'arréter de bouger, je lui ai dit pourtant mais j’étais vraiment pas bien, ça tournait aussi dans mon estomac et dans ma tête. J’ai voulu me lever pour aller à la salle de bain mais j’ai pas pu ouvrir la porte de ma chambre je crois qu’elle était fermée à clé mais de toutes façons c’était déjà trop tard.

...

Je crois que c'est la fois où j’ai attrapé la gastro.

Libellés :

8 Comments:

Blogger Jean-Pol Lefebvre said...

C'est curieux, je ne peux pas m'empêcher de penser que vous savez déjà parfaitement où nous allons aller en vous lisant, où vous avez envie de nous conduire.Je suis même persuadé qu'un jour, vous allez nous le laisser entre les mains le grand... Vous nous direz juste... "veillez à ce qu'il prenne ses pilules..." et nous, on aura un peu les jetons à vous regarder partir en disant... "vous inquiétez pas, ca va bien se passer..."

26/1/07 11:22  
Anonymous Soeur Anne said...

Tu sais Nono, faut pas t'en occuper de Greg.. il est grand et bête. Reste avec Djess, qu'est un super-pote..
Et puis tu verras, en grandissant, les petites soeurs, c'est chouette aussi.
Et puis tu sais les crottes de bique, vaut mieux éviter. On ne gagne jamais à manger de la m.... Continue tes pilules, elles, elles te veulent du bien !!

26/1/07 12:07  
Anonymous rosalie said...

Hé ! T'es la fée Clochette, fd.
Tu sais voler, t'as de la chance !
Dis... tu prêterais ta baguette magique (qui ressemble à un clavier d'ordinateur d'ailleurs) à une humble terrestre ?
...

26/1/07 13:57  
Anonymous Anonyme said...

Un petit comprimé par jour du Dr Anitta ça lui ferait pas du bien? J'ai bien peur qu'il ne s'en sorte pas le pauvre gamin.
Mab.

26/1/07 18:00  
Blogger Anitta said...

He ben dis donc mon vieux Nono (tu permets que je t'appelle mon vieux, hein ?), en voilà une drôle d'affaire, de manger et de boire tous ces machins qui sentent pas bon... Et pis d'écouter des copains avec des grandes dents qui se moquent un peu trop facilement de toi ! Allez, laisse un peu la bouteille à l'étiquette dorée, et oublie pas de prendre tes cachets, cette fois... ;-)

26/1/07 20:05  
Blogger FD said...

* JeanPol, ça c'est une idée, tiens... à creuser, merci du tuyau !

* SoeurAnne, ouais, t'as raison, la crotte de bique c'est kkberk. Il a compris maintenant le Nono.

* Rosalie, la Fée Clochette était plus douce et plus gentille que moi..! et parfois ma baguette magique ressemble plus à un fouet !

* Mab, c'est même toute la boîte qui lui ferait du bien, au p'tit gars Nono !

* Anitta, il n'a que Djess comme copain, et ses cachets. Si c'est pas malheureux ça...

A tous : chuis encore énervée aujourd'hui... Ne me demandez surtout pas pourquoi je suis énervée un WE/2, hein, les gens...

26/1/07 21:54  
Anonymous Maky said...

FD, (3 minutes depuis..."FD")

Je ne trouve rien...C'est lamentable de ma part.
Je t'embrasse

26/1/07 23:59  
Blogger La Pie said...

J'aime les histoires de Nono... Belle découverte, je reviendrai. Les photos dans la neige sont à rêver...

28/1/07 01:40  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home