dimanche, avril 10, 2011

Pause...

Le proverbe du moment :

"Tu peux mener l'âne au marigot, mais tu ne peux pas le forcer à boire"


Il faut impérativement que j'apprenne à mieux pratiquer le lâcher-prise. ça devient urgent sinon vital pour moi.



Et que je commence à m'occuper de moi.



Dont acte.

Les mères d'ados me comprendront...

Je passerai chez vous, vous me trouverez facilement ailleurs mais je fais une pause ici, simplement parce qu'en ce moment j'ai moins envie de me raconter. Tout ce qui sort de moi sont à nouveau les histoires de Nono. Mes exutoires pas drôles que je ne publie plus.



Je reviens...

13 Comments:

Blogger célestine said...

Tes passages (certes rares) sont toujours appréciés et attendus. Tu vas me manquer, chère Flo... euh, FD ! Mais je comprends que tu aies envie de faire une pause. Refrain mille fois répété: le blog, c'est un espace de liberté absolue. On n'a pas de contrainte ni d'obligation...
Tu trouveras, en suivant ce lien, peut-être quelques réponses à tes interrogations du moment:

http://www.amazon.fr/gp/product/images/2883537127/ref=dp_image_0?ie=UTF8&n=301061&s=books

En attendant de tes nouvelles, je t'embrasse.
Célestine

10/4/11 22:24  
Anonymous Anonyme said...

OK mais alors tu reviens quand je rentre de Chine hein !!!!! Gros Bisous et je réponds à ton mel ce soir ou demain - sorry pour le retard :(
Manderley

10/4/11 22:40  
Blogger bricol-girl said...

Ben non pas toi aussi!!!!

11/4/11 06:43  
Blogger Kaki said...

Non mais tu continues a guetter hein?????
Des bisous....

11/4/11 09:11  
Blogger Anne said...

Mamans d'ados, toutes solidaires!!! Prends bien soin de toi...

11/4/11 15:50  
Blogger Drinette said...

Bon break à toi mais à bientôt quand même j'espère !
Et CARPE DIEM ...

11/4/11 20:37  
Anonymous ciboulette100 said...

allons bon, qu'est ce que le géniteur de tes enfants a encore pu inventer ? il m'avait pourtant semblé qu'il avait fait tout ce qu'il/elle avait pu faire pour te pourrir la vie. Mon Dieu, chère FD, même si je te ne connais pas en vrai, il n'en reste pas moins que mon coeur de maman saigne quand je lis ce que je lis et que je n'ose pas deviner ce qu'il faudrait ignorer. Tu sais où nous trouver si besoin est.

11/4/11 21:09  
Anonymous co de contes said...

je peux comprendre..pas tout sans doute...mais un peu!
courage...;ah l'élevage des ânes n'est pas toujours simple pour nous maman...
bises

12/4/11 13:00  
Blogger Le Père Qui Recompose said...

Courage alors. Et ménage toi. Amitiès.

12/4/11 21:17  
Anonymous Aubep said...

Plusieurs fois que je lis ce "dernier" message. Ne sachant pas trop comment expliquer que, il est vraiment dommage de ne plus pouvoir lire pour le moment de nouveaux messages mais que j'espère que cette "pause" sera salvatrice. Et puis n'étant pas une inconditionnelle de la première heure, il me reste encore pas mal de lecture d'archives alors aussi bien, il y aura un retour avant que je n'ai eu le temps d'en faire le tour et les détours. ;)

14/4/11 09:31  
Blogger C'est pas facile ! said...

Et bien j'espère bien que tu reviens...
Il ne manquerait plus que ça.
Ceci dit, sans le connaître le détail de tes soucis, je me sens dans le même état d'esprit que toi...
Bienvenue au club !

19/4/11 20:37  
Blogger virginie said...

Je viens de découvrir nono et ses histoires et je suis fascinée. Exceptionnellement vrai, touchant, percutant et terrible univers qui me parle beaucoup... bravo c'est pas le mot, mais continues, c'est beau, juste et ça donne envie de comprendre et d'accepter... A très bientôt j'espère!

22/4/11 13:45  
Anonymous Cocotine said...

Bonne pause... mais reviens... sinon, je vais te chercher !

25/4/11 22:55  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home