samedi, janvier 29, 2011

Untitled

Hier soir je pensais à elle, en regardant les noix dans le panier sur le plan de travail de la cuisine. Je me disais "tiens, il faudra que je lui en envoi un bon paquet, avec un joli casse-noix comme celui qu'on a trouvé". Parce qu'elle adore les noix, et à chacune de ses visites je lui confectionne une nouvelle recette de tarte aux noix. Et je renouvelle son stock d'huile de noix fraichement pressée de chez nous et des noix du coin... Parce que dans sa région elle ne trouve que des noix en sachets, en provenance de Chine.

Nous faisons des échanges rigolos par la poste, reblochon contre maroilles. Une fois, elle a même poussé la générosité jusqu'à charger son coffre de maroilles pour moi, elle venait nous voir en plein juillet et elle a fait 800 km en sa compagnie. Et elle est remontée avec du reblochon. Moins odorant, le reblochon ! Ainsi, elle peut manger des tartiflettes au rebloch' fermier et je peux manger dans mes Alpes de la tarte au maroilles.  Elle descend également avec de la bière la bière du Nord, elle s'est donné comme mission de nous faire découvrir de façon exhaustive la variété de la production locale. En échange, elle remonte avec nos bières à la noix, au génépi...

Nous échangeons nos tests savonnesques. Elle en fait des beaux, des colorés, des odorants. Elle vient tous les étés, nous marchons dans la forêt derrière la maison pour ramasser du millepertuis. Le soir à la fraiche, nous éffeuillons les pétales jaunes qui nous tâchent les doigts de rouge, nous en remplissons des bocaux avec de l'huile d'olive et ils dorent tranquillement au soleil de mon jardin.

Elle aura son premier petit fils dans un peu plus d'un mois. Elle trouve son fils trop jeune pour être père, à peine 21 ans. Mais elle a fini par s'y faire et je la charrie souvent, je l'appelle mémère. ça la fait râler. J'adore la faire râler !

Parfois elle commente ici, souvent je la retrouve virtuellement ailleurs.

Elle aura 43 ans dans 2 jours.

Elle n'aura pas 43 ans dans 2 jours.

Elle s'est tuée hier soir en voiture, en voulant éviter un chat elle a percuté la voiture d'en face.

J'ai tellement mal.... J'aimerais arrêter de pleurer des rivières, ne serait-ce que le temps d'écrire ce billet.

Libellés :

28 Comments:

Blogger célestine said...

C'est trop dur, ces coups de la vie.C'est trop absurde, trop insensé, trop imprévisible, trop incompréhensible, trop injuste, trop aberrant...Tu lui rends un bel hommage, mais les mots n'ont que la force de la mâchoire quand on se mord le poing jusqu'au sang pour ne pas pleurer. Je pleure avec toi et je t'embrasse

Célestine

29/1/11 13:17  
Blogger Catherine said...

toutes mes pensées pour toi et pour sa famille et ce petit enfant qui ne la connaitra pas. La vie est parfois tellement cruelle.

29/1/11 15:52  
Blogger Lapunaise said...

Pleure ma belle, pleure encore et encore, vide tout ton chagrin, laisse le s'en aller en même temps qu'elle t'a quittée ! Pleure encore et encore, tu trouveras toujours de la place pour l'aimer, partager et pour penser à elle. Les larmes n'emmèneront que le triste et la douleur, elles les dilueront un peu, ou beaucoup, ou pas du tout, mais elles te laisseront le beau, le tendre, l'échange et la solidité. Elles te laisseront les souvenirs et les images, elles te laisseront la musique de vos mots, l'harmonie de votre amitié.

Et l'été prochain, il sera temps d'écouter la vie pour elle, sans pleurer.

Bises.

29/1/11 18:41  
Blogger Bellzouzou said...

un joli billet pour elle; je t'embrasse

29/1/11 19:28  
Anonymous Mamanlit said...

Ca me serre à l'intérieur de te lire.
Perdre une amie si loin et si proche.
Je suis triste pour toi.

29/1/11 19:41  
Blogger Lili said...

FD je ne sais vraiment pas quoi te dire, parce que je ne connais pas les mots qui pourraient alléger ton chagrin, mais je pense très fort à toi, à elle et à tous ceux à qui elle va terriblement manquer.
Je t'embrasse.

29/1/11 19:50  
Anonymous myosotis said...

On croit lire un beau billet d'amitié et on se prend la "chute" en plein coeur. J'écarquille les yeux pour ne pas pleurer tant ton billet me touche. Je pense à toi très très fort. Je pense à son fils, si jeune, déjà papa, qui vient de perdre sa maman si jeune, elle aussi. Je t'embrasse parce qu'il n'y a rien d'autre que je puisse t'offrir.

29/1/11 20:57  
Anonymous Anonyme said...

Je t'embrasse et te présente mes condoléances. Tu sais que parler de ce vide atroce, je ne sais pas le faire. Il n'y a jamais de mots assez vrais, alors je fais silence et je pense bien à toi, à ta peine et celle de sa famille.
Manderley

30/1/11 00:02  
Blogger bricol-girl said...

Mon dieu si je m'attendais à ça, c'est tellement triste et les mots tellement vains. Je pense bien à toi ma belle.

30/1/11 07:55  
Blogger Anne said...

Et on nous oublie pas que tout peu s'arrêter brutalement!!! Je suis de tout cœur avec toi... Avec sa famille, son fils, son petit fils... Ton amitié pour elle te restera précieuse.

30/1/11 09:31  
Blogger *isadora* said...

des pensées, encore.
et des bises, aussi.

(et le libellé que tu as choisi ne colle pas, je trouve)

30/1/11 16:05  
Blogger Valérie de Haute Savoie said...

Comme Myosotis je suis au bord des larmes. 43 ans c'est très jeune pour être grand'mère, c'est abominable de mourir si jeune.

30/1/11 17:08  
Blogger ms said...

Pas de mots face à cela. Je t'embrasse et pense fort à toi et à sa famille.

30/1/11 19:14  
Anonymous cannelle said...

Moi aussi, la chute je l'ai prise en "pleine figure"
ça commençait si bien ton petit billet..
Tout d'un coup mes misères, mes soucis me paraissent bien insignifiants....
Je ne sais quoi te dire.
J'ai envie de mettre mes bras autour de tes épaules. Sans parler. Je sais que tu souffres, et je n'ai pas de mots ...

30/1/11 19:55  
Anonymous TOMALINE said...

Mes pensées sont avec toi... Et avec sa famille.... C'est affreux et trop injuste. Je ne sais quoi te dire. Alors je t'embrasse fort.

30/1/11 20:31  
Anonymous ciboulette100 said...

Pu.... de B... de M... : j'ai froid dans le dos et je viens de tomber de ma chaise. Quelle horreur, mon Dieu, quelle horreur...
Ton texte est le bel hommage qu'on puisse lui rendre.

30/1/11 21:47  
Anonymous Jéolianne said...

Pour paraphraser Renaud "Putain de chat". Je t'embrasse très fort.

31/1/11 15:23  
Anonymous Françoise (salpi) said...

Je t'embrasse très fort.
C'est un bel hommage, que tu lui rends là.
ca semble tellement dérisoire, les mots qu'on pose, là, face à ton chagrin.

31/1/11 16:09  
Blogger Delphine said...

Merci de partager avec nous cette souffrance de l'absence et les moments aériens et si humains que vous avez passés ensemble, ces petites choses qui fabriquent le bonheur au quotidien...
FD, je n'ai pas de mots alors je me joins au si beau billet de Man pour te transmettre ce que je ressens... Bises du Nord

31/1/11 20:09  
Blogger Neurone perdu said...

Pensées pour elle, pour toi aussi.

31/1/11 22:16  
Anonymous co de contes said...

je suis sonnée
je t'envoie mes plus douces pensées...

1/2/11 07:04  
Blogger Le jardin d'aloès said...

C'est terrible, je te présente mes sincères condoléances; ma pensée t'accompagne et courage!

1/2/11 14:41  
Anonymous soleil d'hiver said...

toutes mes douces pensées et plein d'amour à vous tous.

1/2/11 17:31  
Blogger Le jardin d'aloès said...

Merci pour ton com et si tu viens, je t'accueillerai avec grand plaisir!
J'espère que tu tiens le coup. Je t'envoie plein d'ailes d'anges pour te soutenir.

2/2/11 08:23  
Blogger Laurence said...

Nous nous connaissons peu mais je ne peux rester dans le silence. Je ne peux que t'apporter comme les autres mon soutien. Sache qu'ici nous sommes présents, à l'écoute de ta peine que je partage, même si je ne connaissais pas ton amie, c'est trop injuste d'en être privée pour qu'on reste indifférentes. Laisse aller ton chagrin et plus tard, si tu en as envie, tu reviendras partager avec nous des bons moments que vous avez passés ensemble.

5/2/11 16:15  
Blogger Dam said...

Les mots sont dérisoires devant cette fatalité. Mes pensées vont vers toi et sa famille.
d

8/2/11 08:32  
Anonymous Cocotine said...

C'est beau, ce que tu écris sur ton amie. La vie est, comment dire...

10/2/11 09:06  
Anonymous Anonyme said...

Je t'embrasse FD. Je ne passe presque plus sur le net, je viens de découvrir. Je n'ai que des mots inutiles, mais je pense à toi, à sa famille et je t'embrasse. lpqr

12/2/11 22:50  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home