dimanche, juin 19, 2011

A vos marques, pieds... Partez !

Je sais, c'est archi nul comme jeu de mots mais je n'aime pas être obligée de réfléchir à un titre, comme le champ "objet" d'un mel. Quand on téléphone à quelqu'un on ne met pas un titre à notre Allo dès qu'il décroche... Fin de parenthèse.

Avec les beaux jours, le marronnier de la blogosphère alterne entre perdre du poids (et son corolaire "je m'achète un maillot de bain") et Comment sortir mes pieds dans le monde sans honte.  Au moment où une copinaute me rappelle l'opération "Vivre avec 100 objets maximum", apparaissent pléthore de produits spécial pieds sur la blogosphère et dans les magazines dits "féminins". Le marketing a encore de beaux jours devant lui, moi je vous le dis...

Petit retour en arrière avant d'attaquer le vif du sujet. Quand j'ai commencé à faire mes cosmétiques, produits de soins et d'hygiène familiale moi-même (pour de classiques raisons d'eczémas filiaux incurables et dont le traitement me rendait chèvre), j'ai découvert que finalement, à part un discours mercatique savamment construit et 0,1% d'ingrédients vaguement spécifiques, il n'y avait guère de différences fondamentales entre une crème pour les pieds et une crème contour des yeux. Grosso modo. Les deux parties du corps ayant les mêmes besoins : être nourries et hydratées. Plus l'un que l'autre en fonction des saisons ou du stress, il suffit d'écouter sa peau, comme on écoute sa faim.  Autant vous dire que mes placards de salle de bain s'en sont trouvés allégés et mon porte-feuille m'a également remerciée. Pour autant, je ne renonçais pas aux activités très girly que sont les crémages divers et autres tartinages spécifiques.

C'est à l'aide d'ouvrages surtout américains que j'ai commencé à ouvrir les placards de la cuisine, partant du principe simple, et il me semble en avoir déjà parlé ici, que ce que je mets dans mon corps, je peux aussi le mettre sur ma peau (l'inverse est moins vrai...) A moi le bonheur enfantin et sensuel de me tartiner le visage de fraise ou de banane écrasée, de yaourt au miel, de m'enduire les pieds de miel et de sucre roux en patouillant. Et depuis, franchement, je ne m'en lasse pas. Se faire un masque pour le visage avec du yaourt nature, du miel, de l'eau de fleurs d'oranger ou de l'eau de rose ou de lavande et terminer le reste à la petite cuillère ouvre également de nouveaux horizons culinaires (j'ai ainsi découvert le smoothie banane-fleur d'oranger-lait d'amande-miel qui est un bonheur pour la peau et un délice dans les verres du goûter)

Mais là, je vous parlais de pieds. Je vous ferai peut être plus tard un best of de mes meilleures recettes double usage, pourquoi pas.
Voilà donc, à la demande impérieuse de Kaki qui voulait en plus les proportions (?), ma routine spécial pieds (passionnant, n'est-il pas...), ces mal-aimés oubliés au fond des chaussures l'hiver et qui se rappellent à notre souvenir en même temps que nous redécouvrons les sandales à talons. Routine a effectuer toute l'année, sans mollir, chaque semaine (ou presque). Car tout ce qui est fait l'hiver, ce sera ça de moins à faire aux beaux jours. Un peu comme la cigale et la fourmi.

Le bain de pieds

Certes, ça fait un peu Rica Zaraï dit comme ça, c'est tout sauf glamour mais ça fait un bien fou (et des pieds de rêve a posteriori)
Une demie bassine d'eau tiède dans laquelle vous jetez une petite poignée de gros sel de mer, une grosse cuillère à soupe bien bombée de sels d'Epsom à la fois délassants et détoxifiants, une grosse cuillère à soupe également de bicarbonate de soude pour adoucir l'eau. Trempouiller tranquillement jusqu'à ce que l'eau refroidisse.

Le gommage

Gardez les pieds au dessus de la bassine et procédez au  gommage, une fois la peau des pieds bien ramollie et humide. A préparer donc avant de tremper les pieds et à garder à portée de main.
Une grosse c. à soupe bombée de sucre de canne roux (type cassonade, à gros grains), la même quantité de sel fin gris (gris, iodé, c'est bien), une dizaine de gouttes d'huiles essentielles de citron et/ou de lavande, une c. à soupe de miel liquide (facultatif), une c. à soupe de farine d'avoine ou de farine de riz et suffisamment d'huile (à verser doucement) pour obtenir une pâte qui se tienne à peu près, on ne va pas chipoter, il suffit que vous arriviez à vous en tartiner le pied. Pour en faciliter le rinçage, vous pouvez y ajouter une c. à soupe de gel douche ou de shampooing qui fera office de tensioactif et d'émulsifiant. Si vous n'avez pas d'huiles essentielles, remplacez par le jus d'un 1/2 citron. Procédez au gommage de chaque parcelle de vos pieds, avec amour, jusqu'à fonte complète ds grains. Au dessus de la bassine ou de la baignoire, bien entendu. Conservez le reste dans un pot fermé pour la prochaine fois.
Rincer vos pieds, essuyez-les et admirez. Mais ça n'est pas fini, maintenant il faut les nourrir.  Et les masser dans la foulée.

Huile de massage et de soin 

 huile de pépins de raisin ou huile d'amande douce (personnellement je préfère l'huile de pépins de raisin, c'est une huile sèche et qui résiste mieux au rancissement que l'amande douce, plus grasse et plus fragile) dans un petit flacon (50ml par ex), une 1/2 c. à café de gel ou de jus d'aloe vera, 10 gttes d'huiles essentielles de lavande, de géranium rosat, de citron, de menthe, en association ou seules, vous voyez. Si vous n'avez aucune huile essentielle, quelques gouttes de jus de citron.
Et on prend ses pieds dans ses deux mains, et on masse.

Et pour celles d'entre vous qui tambouillent déjà (ou pour celles qui ont des copines qui tambouillent...)

Crème pour les pieds aux AHA

Hydrolat de citron   58%
gel (ou jus, à défaut) d'aloe vera 5%
beurre de karité  12%
huile de jojoba  5%
Emulsifiant Olivem  1000 4%
acide stéarique 3,5%
urée 8%
AHA 4%
conservateur Geogard Ultra (gluconolactone et benzoate de sodium) 0,5%
huile essentielle de menthe poivrée 10 goutte pour 100g de produit

La crème est non grasse, pénètre rapidement et laisse le talon souple et doux, les acides de fruits sont là pour leur effet kératolytique (peeling léger)

Et voilà, nul besoin de dépenser des fortunes dans des crèmes contenant silicones, vaseline et paraffine de synthèse (issues de la pétrochimie) et qui auront à terme pour effet d'étouffer la peau, et au final de la rendre plus sèche et sensible (sujette aux irritations).

Le saviez-vous ?
Le meilleur ingrédient contre les callosités est... la graisse de canard.  J'avoue que je n'ai pas essayé mais lorsque vous ouvrirez votre prochain bocal de confit, faites-moi part de votre expérience !

Bibliographie
Hampikian, Sylvie. Créez vos cosmétiques bio. Mens : Terre Vivante, 2007. 192 p.
Cox, Janice. Natural beauty at home. New York : Owl books, 2002. 316 p.
Coles Johnson, Donna Maria. Making aromatherapy creams & lotions. United States : Storey publishing, 2000. 163 p.
Chagnoux, Thiphaine. Cosmétiques naturels : conseils et recettes plaisir pour préserver sa santé au quotidien. Vannes : Sully, 2006. 173 p.

Libellés :

10 Comments:

Blogger Laurence said...

Promis j'essaie bientôt le canard!!!! mais j'aime moyen l'odeur....

19/6/11 17:27  
Blogger FD said...

* Laurence, arff, je te prends au mot ?! Allez, tope là !

19/6/11 17:42  
Blogger Kaki said...

EUh ben merci, je vais acheter du bicarbonate et tester, pas la creme aux AHA parce que ca a l'air complique, ouais moi j'aime pas les %...

19/6/11 18:43  
Blogger Lapunaise said...

Je vais tester le gommage... l'huile, c'est quoi comme huile ? Olive ? tournesol ? amande ? autre ?

J'suis novice, alors faut m'explicationner très bien.

20/6/11 10:24  
Blogger FD said...

* Kaki, les pourcentages c'est pas compliqué si tu fais par 100g à la fois :-) C'est bien le bicarbonate, ça te servira à plein d'autres choses aussi.

* Mapunaise, sauf l'huile de vidange ou de paraffine, une bonne huile végétale de table fera l'affaire (tournesol, olive, colza...ce que tu as dans ta cuisine pour la salade)

20/6/11 12:19  
Anonymous Soeur Anne said...

Tes émulsifiants me dépassent, je tambouille plus simple. je crois que je viens d'ailleurs de publier la recette la plus simple du monde !!

Sinon, la graise de canard, ma foi, dans des pommes de terre, ce sera aussi bien :-)

20/6/11 17:42  
Blogger tanette2 said...

Il était temps que tu publies ton billet, si tu voyais mes pieds (surtout les talons), tu pousserais de grands cris... il est vrai que je ne leur accorde pas beaucoup d'attentions, je vais essayer de suivre ton billet pas à pas...(c'est le cas de le dire) pour ce qui est de la graisse de canard, j'en ai en réserve....mais beurk...pour la faire partir, ensuite...
Merci pour les "tuyaux" et aussi...pour ton message à l'intention de Valérie.

20/6/11 21:34  
Blogger Valérie de Haute Savoie said...

Cela me donne furieusement envie de replonger mes pieds dans une bassine avec bicarbonate et sel de mer. Rien de tel pour retrouver des pieds doux et des ongles blancs.

21/6/11 06:41  
Blogger bricol-girl said...

Yesssssssssssssss, je peux commenter! C'est le pied!

25/6/11 06:20  
Blogger célestine said...

Mon commentaire a été mangé par blogger...c'est pas le pied!

25/6/11 23:47  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home