mercredi, mai 07, 2008

Pyrale mon amie...

Bien entendu, cela est une antiphrase ( Figure de style qui consiste à employer un mot, un syntagme ou une phrase dans un sens contraire à son sens véritable - définition qui vient de , site très utile soit dit en passant)

L'été est là. Il y a des signes qui ne trompent pas. Et dès que les beaux jours semblent s'installer, je suis prise d'une angoisse. Je veille. Je guette. Je surveille. Je scrute. Je soulève, je tourne et je retourne en tous sens. A la limite de la paranoïa. Je traque la pyrale, la mite alimentaire, de son petit nom Ephestia kuehniella.



Lointaine cousine de la mite textile, la notre s'attaque à la farine, aux céréales... Elle et moi, c'est déjà une très longue histoire. Je ne vous décrirai pas son processus de reproduction... la mite adulte en elle-même ne me dérange guère... c'est sa fraiche descendance rampante et grouillante qui me hérisse le poil et me rend hystérique. J'ai beaucoup jeté. Des paquets non ouverts. Des placards entiers. Jusqu'à devenir raisonnable et humble : je ne l'aurai pas comme ça, c'est elle qui aura ma peau.

J'ai cherché LA méthode, non pas le risque zéro car le risque zéro n'existe pas... mais le risque minimal. Et depuis deux ans je contrôle la situation. J'ai trouvé mon ami de l'été... (j'en ai un autre qui s'appelle Antihistaminique, aussi...) il s'appelle Mottlock. Je ne vous montre pas l'objet in situ, ça n'est pas très appétissant : il s'agit d'une petite bande de papier collant (nan, pas genre pièges à mouches qui font guirlande au dessus de la table !) sur un support cartonné et enduite (ça c'est le passage que j'aime le plus) de phéromones. Ainsi, les mâles pyrales, par l'odeur alléchés, foncent droit sur leur lit de mort. ZZZAAAAP ! collés au bidule alors qu'ils croyaient rencontrer la femelle copuleuse. Ainsi privée de son reproducteur, la lignée qui s'est invitée chez vous s'éteint doucement, dans l'indifférence générale ... et vos denrées alimentaires sont sauves...

J'adore le principe du piège à phéromones, vraiment... Mon Doux en frémit autant d'effroi que moi je trouve cela jouissif... aller voir de temps à autres tous ces mâles collés au carton, piégés par leur besoin de reproduction me donne un sentiment de puissance inquiétant... une sorte de féminisme anti-hommes malsain... Je ne peux pas m'empêcher de faire l'analogie et de me demander ce que ça donnerait si le système était appliqué à l'humain...

N'empêche, ça fonctionne bien. En supplément de la précaution première qui consiste à passer au moins 24 h au congèle toutes les céréales et farines pour tuer les éventuels habitants (parce que d'où croyez-vous qu'elles viennent, les bestioles ? vous croyez qu'elles patrouillent dans la rue et qu'elles entrent en voyant de la lumière chez vous ? Elle sont en général déjà dans vos paquets qui viennent du magasin... si si...) On congèle, on tamise la farine et on met tout dans des boites hermétiques avec un Mottlock à proximité. Avec ça vous êtes parés.

Sur un principe différent mais tout aussi glups, il y a l'anti-limaces au Ferramol, (inutile de vous dire que j'adore ce truc, sans rire !) celui qui vous évite la limace fondue en plein milieu du chemin d'accès, ou bien gluglu sur la terrasse... Le Ferramol n'est rien d'autre qu'un coupe-faim pour limace. La limace se précipite dessus. Miam miam miam. Hououou... dis-donc, j'ai bien mangé, je m'en vais digérer un peu à la maison. Et la voilà rentrée chez elle pour une petite sieste. Sauf que par la suite elle ne ressentira plus jamais la faim. Et son corps dépéri. Et couic. Tranquillou dans son terrier et pas sur votre terrasse. R.I.P.
C'est parfait, non ?!

Je sais, je suis une sadique de la pire espèce. Mais parfois j'ai besoin d'évacuer de la méchanceté. Ou de la colère. Alors je vais verser de l'eau bouillante sur les fourmilières, observer en gloussant les pyrales engluées, étouffer le puceron sous une mousse de liquide vaisselle dilué.
Et ouais, ça soulage. Je sais, c'est lâche de s'en prendre à plus petit que soi ...

Vous vous défoulez comment, vous ?

12 Comments:

Anonymous Mam'Poussiiiin said...

Jusqu'à maintenant pas comme toi mais tu m'intéresses !
J'ai des limaces qui se font un festin de mes lys je m'en vais leur faire leur fête !!
Gniark ! Gniark ! Gniark !

8/5/08 07:14  
Anonymous mab said...

tant de cruauté un jeudi matin me met le coeur en joie. j'adore l'odeur de la naphtaline...

8/5/08 07:41  
Blogger FD said...

* Mam'Poussiiin, en urgence, essaie la (vieille, à jeter parce que tu ne la récupèreras pas après !)soucoupe pleine de bière posée à coté de tes lys... tu vas y retrouver toutes les limaces du quartier saoûles noyées ! Aussi dégueu à ramasser qu'efficace !

* Mab, aaaah, la naphtaline...je tente de bois de cèdre mais ça n'est pas d'une efficacité redoutable...

8/5/08 08:07  
Blogger tirui said...

la cruauté étant un Art que seules les femmes maitrisent, je me contente de me défouler en rêvant que je découpe à la tronçonneuse les chiens qui me regardent d'un air méchant (je n'ai rien contre les insectes).

je signale pour mémoire que le système attirant les mâles de l'espèce humaine à coups de phéronomes trompeuses dans leur promesse de plaisirs et les garder prisonniers jusqu'à ce qu'ils en meurent, existe déjà, mais par prudence je ne donnerais pas plus de détails. O:-)

8/5/08 08:40  
Anonymous Le baudet said...

Coucou toi ! alors comme ça tu es une sadique ? pas bien ça.
Petite question : pourquoi en as-tu autant par chez toi de ces satanés bestioles ? parce qu'ici dans le nord on est tranquille si si.

8/5/08 09:15  
Blogger FD said...

* Tirui, rêver de tronçonner des chiens c'est aussi très glauque !! et puis à propos de la version humaine de l'appât aux phéromones, je ne vois pas du tout de quoi tu parles...

Le Baudet, normal que vous n'en ayiez pas, ces bestioles aiment LA CHALEUR !!! c'est vrai, je n'en ai jamais vu pendant mes années dans le P-de-C. mais ici c'est la chanson de l'été...28° depuis presque 1 semaine, elles sont à la fête (mais pas chez moi !)

8/5/08 10:16  
Anonymous Bénécticide said...

tu n'as pas essayer une bonne décoction de piments des oiseaux dans les taupinières...ça leur fout une chiasse d'enfer....hi hi hi. Trop sadiques les filles, bon ouike

8/5/08 11:31  
Anonymous béné said...

tu n'as pas essayé avec un é...pfft !

8/5/08 11:31  
Anonymous luna pat said...

ça m'intéresse ton truc anti-limaces...
ici on se contente de les noyer à la bière mais bon, dès qu'il pleut faut repayer une tournée ;-)
j'avais lu sur une liste de discussion sur le jardinage qu'un type les attirait avec des pelures d'oranges, pamplemousses (c'est vrai elles adorent la partie blanche et molle en dessous) et tous les soirs il allait relever ses "pièges" et armé de grands ciseaux, les coupait en 2 avec un plaisir sadique non feint :-o

8/5/08 13:15  
Anonymous Aile said...

Eh ben moi, pour me défouler, je fais du sport !! ;-))

Oui je sais t'as pas le temps, t'as pas de bonne prof de gym pas loin non plus (faut que je passe mon diplôme et que je m'installe dans les Alpes ??)je comprends, je comprends..

Ben moi, dans mon jardin, y'en a des limaces et des pucerons, c'est comme ça, c'est la Nature aussi ça, c'est pas parce que ça nous plaît pas à nouzottes, êtres humains, qu'il faut forcément les scrabouiller méchamment (bon, c'est que mon point de vue, hein, pas de polémique)..
Les limaces, je leur ai mis des zolis pots retournés pour qu'elles y aillent siester pendant la journée, et hop, je vais les virer à l'autre bout du terrain de foot.. C'est écolo, ça ne me coûte rien et pis ça me fait marcher un tit peu.. Tout bénéf quoi..

J'espère que ta fiesta se passe bien.. Biz biz

8/5/08 15:25  
Blogger Appollonia said...

J'allais faire la même remarque que le baudet, mais bon, mon statut d'habitante du P d C. je subiirais donc ma honte de pays froid... Tiens il fait 27° chez moi, d'ailleurs, et toi ?

Moi j'évacue en tapant quelque chose. Je songe d'ailleurs très sérieusement à acheter un punching-ball, car taper sur un mur, ça fait mal à la main :-D

9/5/08 12:41  
Blogger Dam said...

l'anti ride c'est pas pour moi mais la bataille des insectes avec ces armes j'aime... ;-)

16/5/08 18:09  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home