vendredi, septembre 25, 2009

Ne pas être une mère parfaite...

Il est parfois de ces jours où nous nous sentons peu glorieuses dans notre rôle de mère. Enfant, j'étais admirative devant un livre de lecture de jeunesse de ma mère dont les personnages étaient un petit garçon en culotte courte à boutons (forcément blond), sa soeur (forcément à couettes et en jupette gonflante) et leur maman, forcément souriante et toujours dans sa cuisine, empaquetée dans un seyant tablier à carreaux rouges et blancs (fort probablement un ouvrage d'Edouard Jauffret) L'image de cette mère toujours souriante et forcément disponible a dû me marquer plus que je n'aurais cru.

Même si quelques 60 années séparent cette image (d'Epinal) de la vie d'une mère active d'aujourd'hui, les clichés ont la peau dure. Nous travaillons toute la journée, nous courrons pour rejoindre nos pénates (lesdits pénates s'avèrent souvent tout sauf paisibles et accueillants -ils le deviendront passé 22h une fois les enfants couchés-) afin de sacrifier à une deuxième journée, plus ingrate celle-là.

Je ne manque pas à la règle. J'ai des journées très denses, partageant ma semaine sur deux établissements, je fais dans chacun autant de projets que si j'y étais à temps plein. Double investissement et une course haletante. Mais c'est mon choix. Je ne parle pas des élèves à gérer et des gueulantes à pousser. Je rentre donc chez moi, vidée, souvent hagarde, pour me coller à la surveillance des devoirs de ma progéniture à moi, me désespérant une nouvelle fois devant leur manque abyssal de motivation (j'vous jure, y a des claques qui se perdent...)

Hier soir, donc, après une de ces journées où le coucher du Lapin est expédié plus rapidement que de coutume (soit en une demie-heure au lieu d'une heure) l'histoire racontée en deux pages et la sacro-sainte chanson du soir chantonnée sans ferveur aucune... Voilà-t-y pas qu'une fois couchée, elle se met à braire de toutes ses forces (oui...ma fille hurle, elle braie ,elle beugle, au choix...)

MA-MAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNN !

Je laisse dire. Sourde.

MA-MAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNN !

Impérieuse capricieuse.

Une boule monte dans mon estomac, me coupe le souffle, me bouleverse le plexus solaire. Je respire comme au yoga... je fais la zen comme je peux. Et je remonte les escaliers le pas lourd, en poussant des soupirs de taureau.

- y sont attachés !

Elle a deux horribles peluches Diddl-porte-clé (des abominations de provenance inconnue...) qu'elle avait attaché ensemble et qu'elle n'arrivait pas à séparer.

Quand la mère sort de ses gonds, la mère est tout sauf glorieuse...

J'ai pris les (affreuses) peluches, tiré sur les têtes comme une damnée (purée c'est super solide c'truc !) jusqu'à en arracher une pour séparer les choses. J'ai jeté sur son lit les cadavres de velours sale.

- voilà, ils sont détachés ! Maintenant, DODO !

Elle en est restée bouche bée..."collée au mur" comme diraient mes ados. Silencieuse...

Elle n'a remis sa sirène en route que lorsque j'ai eu tourné le dos et commencé à descendre les escaliers. Elle a appelé son père (sage précaution !)

Qui a fini par monter. Gronder. Puis redescendre, l'objet à la main. Sereinement, il a recousu la tête du cadavre.

Comme lorsque, sans rien dire, il va chercher la pelle et ramasse les éclats de verre par mes soins rageurs explosés.

Il attend que passe l'orage. Il est d'une patience qui ne me rend pas fière de mes (rares) colères ...mais ceci est une autre histoire;

Mon Lapin n'oubliera pas que sa maman lui a déchiré sa peluche. Pas plus que moi-même n'ai oublié le magnétophone que m'a mère a cassé de colère lorsque j'avais 16 ans (okêêêêêê.... je tardais à venir à table... ne dites rien à mes fils, surtout !)

Libellés :

26 Comments:

Blogger manderley said...

Trooooooop FORT !!! Faut que je raconte ça à ma fille, elle va hurler de rire ! Décapiter des souris en peluche, mais c'est monstrueux ! Moi un jour, j'ai assasiné 5 poissons rouges mais c'était un accident. Je leur avais servi un repas copieux pour 2 jours (je partais en week-end), et ils ont avalé toute la ration en un quart de seconde. De retour chez nous, ma fille a découvert ses poissons morts d'indigestion... avec horreur ! Et je n'avais personne sous la main pour les recoudre moi !
Euh... ma fille s'en souvient encore, je suis une tueuse de poissons rouges à vie !
Vilaine :)))
(relax, keep cool, respire...)
Désolée, je n'arrête pas de rire depuis 5 bonnes minutes...

26/9/09 00:04  
Blogger bricol-girl said...

Imparfaite...tu as ainsi un but dans la vie, devenir parfaite, mais ce serait nettement moins drôle!

26/9/09 05:19  
Blogger ms said...

Tiens, cet été j'ai explosé la balle de ping pong, la seule, l'unique qu'ils transportaient partout et se jetaient dessus en hurlant ! Pas fière non plus par la suite ... mais si nous êtions parfaites, ce serait d'un triste ...

26/9/09 14:08  
Blogger Delphine said...

Aaah FD, je suis toute secouée... de rire! Trop fort ça, la tête du Diddle arrachée. J'imagine trop ta rage et le désespoir incrédule de ta fille. Comme je te comprends: j'avoue que de mon côté, les claques ne se perdent pas toujours et la voix monte parfois de plusieurs octaves. Si si, c'est bien vrai. Mais 'faut avouer que Chenapan est infernal (rentrée en première maternelle équivaut à retour épuisé à la maison et donc colères toutes les 5 secondes pour des raisons qu'il oublie lui-même je pense. Va essayer de faire les devoirs des autres avec un braillard pareil, qui en plus menace d'exploser mes portes et mes vitres avec ses poings et ses pieds. Quant à mon job, je ne sais pas si je vais tenir longtemps à cette cadence-là...Enfin, je vis au jour le jour... et ça va! Bon courage, je compatis va!

26/9/09 15:18  
Blogger FD said...

* Manderley, les poissons rouges tu n'as pas fait exprès, c'est ton excuse (moi aussi j'ai cuit un poisson rouge en changeant l'eau... c'est l'eau chaude qui a coulé du robinet (c'est trop dangereux les mitigeurs !)

*Bricol, j'ai renoncé, il n'y a pas si longtemps, à devenir parfaite...le chemin est trop long et je n'aurais même pas assez de 3 vies ;-)

* MS, comme je comprends ta satisfaction à cet instant-là ! Même si on n'est pas fière de ce manque de self contrôle ça fait du bien de se lâcher !

* Delphine, je vois que nous avons le même minimodèle... c'est ce que j'appelle braire... on dit aussi "cicler", par ici. J'ai aussi les coups dans les portes, les meubles... à 4ans 1/2 ça augure de joyeux moments pour plus tard...Tu vois, finalement, un décapitation de Diddl en fin de journée ça n'est RIEN à côté de ce que je pourrais faire si ne je me retenais pas ! Mets la pédale douce au boulot... il reste encore beaucoup avant les prochaines vacances...keep cool.

26/9/09 16:55  
Anonymous ciboulette100 said...

mais non, mais non, viens-t-en adhérer au MMISC (Mouvement des Mères Indignes et Sans Complexes), si tu veux, je te raconterai un de ces quat' comment en furie, j'ai fait sauter Nénette par la fenêtre et comment Copine, nantie de ses 5 mômes a attaqué une de ses filles.... au tuyau d'aspirateur :)

... ça va mieux ?

26/9/09 17:53  
Blogger Co de contes said...

j'étais attristée pour la souris...mais Ciboulette m'a bien fait rire;.
ah nos colères de mères/mémorables...et pourtant on n'en est pas fière...

26/9/09 19:00  
Blogger Delphine said...

Nénette, c'est un chat? Ma grand-mère avait Nénette, et quand nous déjeunions chez elle, systématiquement elle prenait la place du chat, nous rappelant bon gré mal gré que nous devions nous tenir droits...

26/9/09 19:08  
Blogger célestine said...

Mon zado m'a fait un beau compliment dernièrement, à propos du personnage de "Bree Van de Kamp" dans desperate housewives...Si tu n'as jamais vu la série, c'est une mère qui s'efforce d'être parfaite en tous points, et qui foire (grave) l'éducation de ses enfants.
"maman, heureusement que t'es pas comme Bree! C'est trop chiant une mère parfaite."
aaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh je m'en suis sentie toute rassérenée!


Cela dit, tu as sûrement traumatisé ta fille pour les quarante prochaines années, comme mon père l'a fait avec moi, pour mémoire:
http://celestinetroussecotte.blogspot.com/2009/06/les-fleurs-de-mon-jardin.html

lol! comme ils disent...

26/9/09 22:51  
Anonymous béné said...

pas le courage de commenter...bises

28/9/09 12:26  
Anonymous KaMaïa said...

Non, tu n'es pas la mère parfaite du livre de ton enfance. Hou ! Pas bien ça !!! (bon moi aussi, j'ai ce type de cliché à la £%M+ù bien chevillés là où faudrait pas)

Mais franchement, nos enfants ne sont pas non plus des petits anges calmes et doux, jouant gentiment dans leur culottes courtes à boutons ou à jupettes gonflantes, hein !
Alors on a des excuses, ah mais !

28/9/09 12:33  
Anonymous phenix said...

mère indigne !!!! :o))

ça me le fait aussi moi...

29/9/09 09:34  
Blogger Delphine said...

Célestine, ouh loin de moi Bree! Plutôt proche de Lynette et de Susan... J'aimerais ajouter "avec un brin de Eva Longoria" mais ne suis pas sûre d'être objective. Faudrait que je demande à ma moitié. Ca fait longtemps que je ne les ai plus vues, mais découvertes en DVD afin de tenir le coup pour le dernier Biberon de Chenapan avant le suivant aux aurores, le pire. Et je peux te dire que ça tient éveillé et on a adoré les deux premières séries.

29/9/09 18:45  
Anonymous Anonyme said...

Un petit coucou en passant. Je ne trouve pas le temps d'écrire cette semaine, ou je manque d'inspiration, mais j'espère que tout va bien pour toi et ta joyeuse famille et les diddles rescapés ;))

Bises,
Manderley

29/9/09 22:35  
Blogger Neurone perdu said...

Que dire? Il m'arrive de jeter des jouets, et même des assiettes par les fenêtres...

29/9/09 23:26  
Anonymous Jéolianne said...

Oui ben en même temps ça me rassure ce post...Ce n'est pas tous les soirs (heureusement) mais parfois moi aussi je claquerais bien toutes les histoires de lapin par terre. Sinon cette semaine j'ai eu droit alors que je réveillais ma n°3 (petite nouvelle 6ème) non pas à un bonjour ensommeillé mais à "au fait j'ai eu une signature pour insolence". Ca te met de bonne humeur dès 7h fais moi confiance...

2/10/09 15:11  
Blogger manderley said...

Bonsoir mère indigne :)
Et un énorme merci pour ton "mel"...
J'espère qu'à part la terre qui tremble, chez vous tout est serein.
Enfin, autant que possible.
J'espère aussi que tes enfants passent un bon début d'année scolaire ! Ma fille vient de m'offrir un 15 en Maths après avoir bossé dur et je suis une maman HEUREUSE ! Pourvu que ça dure :))
Biseuh et bon week end à toi et aux tiens.

3/10/09 00:07  
Anonymous béné said...

il a été elu !

9/10/09 15:12  
Blogger célestine said...

Même si t'as pas le temps d'écrire, mère indigne, je pense fort à toi quand même, je sais pour l'avoir vécu, que mener de front le boulot et les gosses c'est pas tous les jours de la tarte. C'est vrai que je souffle depuis que mon petit dernier, (le bébé) a quatorze ans. Mais ton bout'chou doit t'occuper encore à plein temps. Dans deux semaines les vacances!Allez gros bisous moelleux du pays du sud de la farigoulette

9/10/09 23:34  
Anonymous Anonyme said...

FD, ca va? Tu cours trop entre tous les lycées et les enfants? Pense bien à toi. tes visites me font plaisir en tout cas.
Bon week-end rempli de repos!
Delphine

10/10/09 20:45  
Blogger Edmée De Xhavée said...

Je crois que la maman au tablier amidonné et à la permanente parfaite au dessus d'un sourire pepsodent faisait partie du lavage de cerveau pour peupler la nation: avoir des enfants, c'est merveilleux, uniquement merveilleux. Ils sont propres, bien élevés, débarassent, dorment avec nounours et font de beaux rêves, et rient quand papa donne un bisou à maman...

Aucune maman n'a jamais connu ce rêve!

Tu as décapité les souris - hideuses - et je suis du style à faire de même.

Mon frère lui, petit, il s'est fâché sur ma mère (au lieu de sourire béatement dans sa barbotteuse bleue et son petit chemiser à col brodé...) et pour la punir (parce qu'elle n'était pas du tout la paisible maman en plastique des publicités) a sauté sur sa poupée Jean Marc, un bébé de porcelaine qu'elle avait sauvé de son enfance. Je me souviens qu'elle en a pleuré devant les débris de son Jean Marc, stupéfaite et incrédule devant cette explosion de rage.

Donc tu vois ... ils savent aussi être diaboliques les chers petits!

Ego te absolvo...

11/10/09 23:00  
Blogger manderley said...

Je passe t'écrire un petit bonsoir. J'espère que ton silence est positif et que tout est Ok pour toi et ta famille.
A bientôt...
Bisous :))

12/10/09 00:24  
Anonymous béné said...

tu boudes MSN ?

13/10/09 08:48  
Blogger Delphine said...

FD, tu te souviens le coup du bonnet qui grattait et que ta mémé tricotait (et tricote sans doute encore vu qu'elle est encore parmi vous) et que t'a écrit parce que j'avais pas trop le moral. Et ben, je te demande rien d'extraordinaire, pas un billet qui te tienne éveillé jusqu'à pas d'heure, simplement que tu rassures tes lectrices préférées en leur disant que ça va ou que ça va pas et alors peut-être nous dire si on peut faire qqch ou pas. j'ai l'impression de ne pas être la seule inquiète tu vois... pense bien à toi

13/10/09 22:46  
Anonymous ciboulette100 said...

ben alors ???? nous dis pas que t'as rien à nous raconter tout d'même ????

17/10/09 10:20  
Blogger Jane said...

Ooups ... "De provenance inconnue", je l'ouvre où tu me detestes pour le restant de ma vie ? ;) Sorry, j'avoue avoir confié aux bons soins de ma tendre soeur, l'impérieuse capricieuse, une partie de ma collection de doudous/peluches/trucs-qui-avaient-l'habitude-de-dormir-sur-mon-lit.
En tout cas, la provenance douteuse de ces créatures est maintenant révélée ^^ Mais quoi, elles sont mignonnes dans le fond, non ?

20/1/10 01:27  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home