lundi, avril 19, 2010

Time flies...

Ma'ame Ciboulette vient fort délicatement de me faire remarquer que nous étions le 20ème jour du mois d'Avril... (vérification faite a posteriori... 23h16... nous sommes toujours le 19 et pour encore quelques minutes !)

Mes engrenages n'ont fait qu'un tour... 20 avril... 20 avril... Y aurait-il eu une célébration que j'aurais oubliée... et puis j'ai tilté... ça serait-y pas que je mettrais un peu trop de temps entre deux billets ?!

Bingo, j'ai battu mon record... 3 semaines sans poster. Que la honte s'abatte sur moi.
A ma décharge, j'ai récemment pris un an de plus, et il me faut m'en remettre...






Bon, ça y est... Je suis remise. Même pas mal.

Je jouis à présent de vacances bien méritées. J'ai enfin rechargé mon APN, il ne me reste plus qu'à prendre des photos pour vous montrer tous ces kilomètres de tricot que mes poignets ont parcouru ces derniers mois.

J'ai envoyé mon ainé en "exil" (l'expression est de lui) chez son père pour que nous puissions ici souffler un peu... Enfin, quand je dis "envoyé, je l'ai livré en main propre, eu égard à la grève des trains... il nous a fallu 3h30 pour faire 150 km un week end de chassé croisé de vacances, mes séances de yoga du lundi soir n'ont pas été vaines ! Récupérage d'ainé fin de cette semaine, il se pétrifie d'ennui, parait-il et... nous lui manquons ! Si si, même nous, les parents méchants empêcheurs de tourner en rond, qui manions la privation de liberté arbitraire bien mieux que Staline et je passe sur les mots doux et gentils noms d'oiseaux reçus (et pour le coup, mes séances de yoga n'ont servi à rien, mon sang n'a fait qu'un tour, adolescent il est mais enfant de moi il reste, la baffe de l'année est partie toute seule. Magnifique détente du bras droit. Aucun regret). Deux jours à m'en remettre, des noeuds au cerveau et à l'estomac ; je supporte de plus en plus mal ces séances de confrontation violente avec l'adolescent dans toute sa splendeur et son ingratitude (je ne prétends pas attendre une quelconque reconnaissance de la part de mes enfants mais quand même un minimum de respect pour le quotidien et le confort que nous leur offrons Doux et moi) Trouver une solution alternative pour la rentrée de septembre. Trouvée. Internat d'un petit lycée au fond d'une vallée perdue, un bout du monde dont la gare s'anime l'hiver lorsque déferlent les hordes de touristes-skieurs prêts à bondir sur les cars qui les monteront aux deux grandes stations du coin. Bref. Pour lui, rien d'autre à faire là-bas qu'étudier... et skier. Skier... et étudier.
Reste à lui faire accepter l'idée... la perspective entre autre de quitter son amoureuse. Mais également certains de ses nocifs "amis". Va falloir la jouer finement... Ski... snowboard à gogo... domaine skiable hors pair et forfait à la saison ... Souhaitez-moi bonne chance !

Du coup, j'ai calmé mes nerfs en tricotant et jardinant comme une forcenée. J'ai déplacé des vivaces, j'ai replanté des rosiers, j'ai parlé aux herbes indésirables en leur demandant aimablement de bien vouloir aller squatter ailleurs. Et j'ai fini par capituler... finalement, on va laisser le lierre terrestre, le lamier pourpre, la véronique et puis une autre dont le nom m'échappe (rampantes, petites fleurs bleues, feuilles duveteuses et découpées, odeur de menthe lorsqu'on froisse les feuilles ou qu'on marche dessus) coloniser le pieds de la haie libre, ça n'est pas plus mal, je n'ai qu'à renoncer à mes hostas, tant pis pour moi !

Des photos ?!
Demain !
A chaque jour suffit sa peine !

Libellés :

14 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Pôôôôvre ti chou, tu vas tuer sa vie sentimentale et sociale, et il sera triste, perdu, abandonné, seul, loin de sa maman, de sa Cooooopine, de sa chambre, de TOUT! Quelle horreur! (En substance, c'est la réaction de ma fille qui vient de prendre ton fils en GRANDE pitié illico...)
Pour info, il existe des internats où les pétards et autres substances coulent à flots, dans une ambiance pas aussi saine que les parents ne l'imaginent et sans surveilance réelle. Parfois c'est pire que mieux...
J'ai des exemples... presque sous les yeux...dans notre voisinage.
Bref, je te souhaite bonne chance, mais quand je vois la réaction de ma fifille, prête à recueillir ton fils pour lui éviter la prison, je me dis que ce n'est pas gagné...
Hein!!!
Bises,
Manderley

19/4/10 22:50  
Blogger célestine said...

Bon, de tout ça je déduis :
1. Que tu as vécu trois semaines dans la vraie vie au lieu de te prélasser dans le virtuel, c'est bien!
2. Que tu fais du yoga mais que de temps en temps, les bonnes vieilles méthodes traditionnelles reprennent leurs droits, alors, là, bravo!
3. Que tu es bélier tout comme moi (enfin je pense)
4. Que tu sais tricoter, tout comme... pas moi du tout, chapeau!
5. Que les ados, il faudrait les congeler et les ressortir à 20 ans comme dit Guy Bedos dans un de ses sketches!
6.Que tu as un appareil photo qui marche! Wouaouh!
L'herbe que tu cherches ça serait-y pas l'herbe à chats?
Bises
Célestine

20/4/10 00:36  
Blogger Catherine said...

L'amoureuse, d'ici septembre, elle aura peut être été oubliée quant aux hostas ils voyagent très bien dans le jardin tu leur trouveras certainement une autre place.

20/4/10 06:38  
Blogger bricol-girl said...

Ah ben quand même, et c'est du lourd tout ça!

20/4/10 07:16  
Blogger FD said...

* Manderley, je le sais, ça, que tout circule dans les internats, quels qu'ils soient et où qu'ils soient. Mais là il s'agit de prendre du recul dans ses relations avec nous, voilà déjà plus d'un an que nous tentons ce que nous pouvons (avec aides extérieures diverses) pour un quotidien apaisé. En vain. L'autre solution qui lui est proposée est d'aller chez son père... tu penses bien qu'il ne veut même pas en entendre parler... Que ta fifille se rassure, il ne sera pas coupé de toute vie sociale : il aura un téléphone portable et il a un esprit "chef de meute", il sait rassembler des troupes autour de lui :-)

* Célestine, oui, de la vraie vie avec des gros grumeaux dedans ;-) Du yoga depuis très longtemps, très utile dans mon quotidien turbulent (salvateur, même); Bélier et Dragon ; mémé m'a appris à tricoter, merci mémé ; ok pour la congélation d'ado mais 20 ans ça fait encore un peu juste, je trouve ! Oui, en théorie j'ai un apn qui marche, c'est juste que les garçon s'en servent tout le temps mais personne ne sait jamais où il est ;-( L'herbe à chat c'est nepeta, j'en ai aussi (mes chats s'en fichent royalement, d'ailleurs) mais non ça n'est pas ça, c'est plus rampant et vraiment très odorant le bidule.

* Catherine, merci pour l'info pour les hostas, il va falloir que je retrouve où je les avais mis puisqu'ils ne sont même pas ressortis...Quant à la copine, il y a des chances qu'en septembre ce soit de l'histoire ancienne, encore que là pour les vacances il voulait aller la rejoindre à Nice en stop !

* Bricol girl, rien que du quotidien de grande famille... où chacun trimballe son histoire personnelle et ses scories.

20/4/10 08:32  
Blogger Lili said...

Quel plaisir de te lire à nouveau..........même si j'ai retrospectivement un frisson qui me parcoure l'échine en pensant qu'à 20 ans je voulais 6 enfants..........et donc 6 ados potentiels.......que j'aurais forcément du congeler.
Bon courage, et toute ma sincére empathie......

20/4/10 09:12  
Blogger tanette2 said...

J'allais te demander quelle supplique efficace tu avais utilisée pour te débarrasser des herbes indésirables, mais.....je vois que ça n'a pas marché...

20/4/10 15:11  
Blogger ms said...

Des photos demain !!! Nan, attends quelques jours, ce serait trop d'émotion :)) Allez inspire, expire, inspire, expire ou alors tricote, t'as raison, c'est plus productif :)

20/4/10 15:46  
Blogger Valérie de Haute Savoie said...

Ah encore un bélier... les meilleurs... Bon anniversaire et je compatis, j'ai aussi un ado, mais pour l'instant adorable ;)

20/4/10 18:11  
Blogger Delphine said...

ski et études, c'est le paradis non? Et loin des yeux près du coeur... Enfin j'dis ça, je pense que "dans la mesure du possible" l'éducation en direct vaut mieux, pour le reste les parents ont toutes les raisons du monde de prendre leurs décisions. Ravie de te lire à nouveau, pleine de bonnes idées et un peu apaisée. Je t'embrasse fort

20/4/10 19:18  
Blogger salpiglossis said...

je soupçonne ton indésirable d'être une véronique.
quand tu parles de la rareté de tes billet, je plussoie.

Pour ce qui est de la baffe, à ton ado de fils, je comprends ta culpabilité, car ce ne sont pas là des méthodes, certes. Mais il n'en reste pas moins que nous ne sommes pas des machines à élever les enfants, et tu as donc parfaitement le droit d'avoir des "accidents de parcours", concernant ton comportement, quand à son éducation.
Ça m'est déjà arrivé, à moi aussi. Non pas une baffe, mais un qualificatif auquel elle n'était pas habituée, et qui l'avait profondément choquée. (et moi donc).
Je me suis excusée, puis on s'est expliquées. On n'en est que plus proches, à présent.

22/4/10 21:42  
Anonymous cannelle said...

Bonjour
De fil en aiguilles (ou plutôt de blog en blog) je suis arrivée sur le tien il y a peu...
Et déjà je regrette de devoir attendre si longtemps entre deux épisodes.........
Tes démélés avec tes ados me font (excuse-moi) hurler de rire...... c'est tellement vrai !!
J'ai eu les mêmes à la maison..... On a vécu quelques années, on va dire "agitées" voire "tempêtueuses". Nous aussi, on a eu recours à l'internat !!!! Un désastre....... !!!!
Puis le calme est arrivé.
Ah ! 20 ans !!! J'adore cet âge-là. Ils redeviennent des anges.

Courage, t'en viendras à bout des tes sauvages.......

24/4/10 21:29  
Blogger FD said...

Bonoir, Cannelle, ainsi donc j'aurais encore 4 années à tenir à ce rythme ?! Est-ce que ça devrait me rassurer ? parce que je ne suis pas certaine d'être encore en état dans 4 ans, d'autant qu'il qu'il y en a d'autres qui suivent et en rafale ;-) Bouhouhou..!!!

24/4/10 21:59  
Blogger Co de contes said...

pas passée depuis longtemps.;et ...ouille...
je compatis...je sais ce que c'est...mais je n'ai pas l'impression qu'à 20 ans c'est mieux..
en ce moment les miens sont gentils..mais usants..usants....
allez bon dimanche...je vais travailler...

25/4/10 05:41  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home