jeudi, décembre 16, 2010

La magie de Noël

Je m'affaire peu sur mon blog mais je joue les lutins de Noël de mes 10 doigts magiques...

Et je fais des goûters de Noël avec les 6è Segpa...

Et je prends beaucoup de plaisir avec "mes" ENAF (élèves nouvellement arrivés en France) et de la peine aussi. Pour celui qui refuse de dire un mot de français, sa mère étant soumise à un OQTF , nous pensons tous qu'il a de légitimes angoisses... De la peine pour K. qui est absente, et qui le restera pour longtemps car elle est "rentrée en Bulgarie"... Et pour J. qui, le lendemain de ses 16 ans est repartie "finir ses études" en Turquie (doux euphémisme pour dire "mariée"...) A ces enfants qui viennent de poser le pied dans notre pays, avec des espoirs plus grands que tout ce que nous pouvons imaginer... Avec le déchirement d'avoir quitté ce qui faisait leur vie... Avec cet élan et cette volonté féroce d'apprendre notre langue, cette application que je leur vois tous les jours, ces fulgurants progrès qu'ils font  à vouloir s'intégrer ici. Apaisés ? Non. Pour l'être, il faudrait qu'ils se posent/posassent (oui, l'un ou l'autre, choisissez celui que vous voulez ) , sereinement. Et cela  ne leur est pas toujours permis.
Et je pense à la jeune ado de 14 ans qui revenait en France après 7 ans d'absence, en janvier 78, en "réfugiée politique", même si elle était née ici. Mais à la douleur de TOUT laisser ce qui avait fait sa vie pendant 7 ans, amis, quotidien, premier amoureux, oncles, tantes et cousins, père également, elle revenait quand même en culture connue. L'avantage d'une double nationalité... Aujourd'hui, ce retour serait encore plus difficile administrativement qu'il ne l'a été à l'époque.

Alors je suis en colère. Tout le temps. Et triste souvent. Pour eux.
Je rappelle à mes fils tous les jours la chance qu'ils ont d'être nés au bon endroit au bon moment. Dans "la bonne famille" (je me comprends... vous aussi... nul sectarisme ni racisme de ma part.. c'est juste que mes fils ont une couleur de peau "neutre" et un patronyme loin d'éveiller les soupçons... la réalité des choses est ce qu'elle est, même si elle est loin de notre idéal personnel )

E je souhaite malgré tout une joyeuse fin d'année à mes ENAF, en espérant les retrouver tous les 8 à la rentrée...

Libellés : ,

10 Comments:

Blogger Anne said...

Bonnes fêtes et bonne années à ces gosses et à leurs parents...

16/12/10 15:06  
Blogger célestine said...

OUi, c'est terrible toute cette souffrance, et notre rôle est bien dérisoire et pourtant tellement important: donner un peu de joie, un peu d'espoir à ces enfants traqués, poursuivis parce qu'ils n'ont pas eu la chance de naître où il faut...
Zenondelle, une de mes blogamies, mène le même combat dans son lycée.(Son dernier combat, "Yasmina" a été gagné. ) Comme quoi il ne faut jamais perdre espoir. Bon dernier jour FD, et commence bien tes vacances. Bises
Célestine

16/12/10 20:50  
Anonymous babs'girl said...

Ah, je vois que les vacances se font attendre, la fatigue du froid rajoute aussi parfois à la peine. Je parle de temps en temps de l'école où je suis à mes garçons et de la chance qu'ils ont d'être nés peut être là où il faut pour s'épanouir en tant qu'enfant. Je comprends ta peine, j'ai souvent de la peine pour d'autres enfants différents, qui seraient tellement mieux dans un autre organisme (un petit M. surtout), qui se sent tellement mal à l'école. Les vacances arrivent et on reviendra en pleine forme pour eux. Bonnes vacances.

16/12/10 21:45  
Blogger Catherine said...

Bonnes vacances à tous et tous mes vœux pour toi et les tiens et pour eux et leurs familles. Que les fêtes vous soient douces et pleines de joie.

16/12/10 22:20  
Anonymous Anonyme said...

Tu es courageuse. Parce qu'il en faut du courage pour faire ce que tu fais sans devenir dingue parfois. J'avoue que l'injustice et l'impuissance me rendraient chèvre à ta place. Je manquerais de patience. Et finalement, je serais moins utile que toi, moins forte.

Chapeau ma belle !
T'es une bien chouette nana et j'aime at j'admire ce que tu fais moi !

Bisous, et bonnes fêtes à toute ta famille :)
Manderley

16/12/10 23:58  
Blogger bricol-girl said...

Ils ont beaucoup de chance de t'avoir .

17/12/10 07:38  
Anonymous françoise (salpi) said...

Moi non plus, je ne sais pas si je serai à la hauteur. tu es courageuse, et ce doit être un crève cœur que de les voir, quelquefois, au moment de tout perdre....

Bonne fêtes de fin d'année, à toute ta tribu.

17/12/10 16:49  
Blogger ms said...

Alors pour 2011, j'espère que tu les auras toujours et que la situation évoluera favorable pour eux (voeu pieu !) Une copine m'a informé il y a peu que sa soeur née en Algérie de parents français a du prouver que sa famille était française depuis 3 générations pour faire renouveller sa carte d'identité ! J'imagine pour ces pauvres gosses qui veulent juste étudier et vivre normalement ! Ce doit être si dur pour eux et aussi pour toi ...

17/12/10 19:03  
Anonymous co de contes said...

pas facile ce que tu fais...
et nos enfants ont de la chance.;et pas toujours sure qu'ils le réalisent..
bonne fin d'année.

19/12/10 19:09  
Anonymous ciboulette100 said...

Tu as tout à fait raison d'être en colère. Il faudrait IMPOSER aux étrangers qui vivent chez nous et dont les enfants sont FRANCAIS de les laisser terminer leurs études ou leur formation commencées en FRANCE. En cas de doute, seul un Juge aux Affaires Familiales devrait pouvoir donner l'autorisation de sortie du territoire. C'est trop facile d'être immigré quand ça t'arrange et de faire passer son mode de vie quand ça t'arrange plus.

19/12/10 19:54  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home