mercredi, octobre 13, 2010

On m'aime et on me veut du bien

Si si, je vous assure : des inconnus m'aiment, me veulent du bien et souvent veulent même me faire des cadeaux qu'ingrate je refuse.

Oui, voilà, je suis une ingrate, je suis devenue méfiante et circonspecte. Avant je n'étais pas comme ça. Quand je dis "avant" c'était il y a ... hou, la dernière fois c'était il y a 17 ans. Non. 18. Il me faisait un cadeau : une remise de 2 000 F. Tu te rends compte, 2 000 F, pour un aspirateur qui en coutait 14 000 (tu as bien lu, 14 000 francs. Nouveaux francs. Pas des euros, non. Enfin, tu me comprends)
Il y a 18 ans j'étais Crésus : je préparais un concours (pour la 2è fois mais cette-fois y avait pas photo fallait que je l'ai) et du coup j'avais arrêté pendant 3 mois de vendre mes articles. Mon "mari" de l'époque ne bossait pas et nous étions comme qui dirait... sans revenus, quoi. Je ne savais pas comment remplir le frigo mais j'allais acheter un aspirateur à 14 000 francs ! 14000 francs certes, mais garanti à vie, l'aspirateur ! Hé, l'affaire du siècle ! l'aspirateur avec filtre anti-pollen, anti-acariens et patati, le truc qui te transforme ton salon en salle blanche ! Filter Queen, ça s'appelait. Au volant d'un engin pareil tu te sentais la reine du ménage.

Bref. Je lui acheté son aspirateur. Là, comme ça. La boite qui fait du crédit alors que tu as zéro revenu... n'importe quelle ménagère normalement constituée aurait flairé l'arnaque d'emblée. Bah pas moi.

J'étais OBLIGEE de l'avoir, mon concours, un mois plus tard, avec en plus du loyer (pas payé), un nouveau crédit à la consommation... Mon premier ! Je me suis toujours demandée si c'était ça qui m'avait motivée. En un mois j'étais devenue une acharnée des révisions, de jour comme de nuit.
Et j'ai eu mon concours et j'ai payé mon aspirateur pendant 4 ans. Et les consommables qui coutaient un bras, un rein et la peau des yeux aussi. Tant qu'à faire !

Et je me suis jurée de ne plus jamais, mais plus jamais de jamais, tomber dans ce genre de traquenards.

Bon, maintenant que j'ai fait mon coming-out de "FD-a-été-une-vraie-gourde-quand-elle-était-jeune", ne tirez pas sur l'ambulance. Merci.

Depuis à peu près un an, il ne se passe pas une seule semaine sans que mon téléphone ne sonne et que l'interlocuteur me demande expressément. Ou mon Monsieur. C'est pareil.

Et, en guise d'ami qui me veut du bien, voilà au bout du fil une jeune fille qui me récite son texte d'une traite... Elle m'aime tellement, qu'elle m'a prise au hasard dans l'annuaire et veut me faire un cadeau... Oui oui... elle veut me faire gagner de l'argent !
Suis-je propriétaire de mon logement ? ai-je un toit à 2 ou à 4 pans ? Ai-je un bon ensoleillement ?
Eh bien figurez-vous que ça tombe bien... au nom du Grenelle de l'environnement (je ne dirai pas ici ce que j'en pense...), un de leurs techniciens est justement sur notre secteur pour faire un diagnostic de ce que pourrait me rapporter mon toit coté soleil.

Si ça n'est pas de la chance, je ne m'y connais pas.

Ben non. Voilà. Non. Je ne veux pas gagner d'argent. Mais, madame, vous ne voulez pas que EDF vous rachète votre électricité, ça vous ferait un complément de revenu ? Ben non, je ne veux pas compléter mes revenus, encore moins vendre quoi que ce soit à EDF ! Mais madame vous n'avez RIEN à dépenser, rien du tout, l'installation est entièrement prise en charge par nos soins (ami lecteur, si tu ne la connaissais pas, l'entreprise philanthropique, demande-moi je te file l'adresse !) ainsi que par les aides de l'Etat.
Ah, nous y voilà.
Depuis quelques jours, je me permets de rajouter que l'aide de l'Etat a fortement baissé et donc le reste c'est pour ma pomme, et puis non, pourquoi je discute, je ne veux pas qu'on trifouille mon toit, c'est MON toit je fais ce que je veux !

Un jour, une pauvre jeune fille a presque fondu en larmes, elle n'avait pas pris son quota de rendez-vous de la journée. Bonne pomme, j'ai accepté qu'elle me donne un rendez-vous avec un technicien. Après tout, je n'ai aucun scrupule à éconduire les importuns qui viennent chez moi. A partir de 19h30 le rendez-vous, pas avant. Et quand le monsieur est arrivé, je lui ai expliqué que non, je n'étais pas intéressée et qu'il y a eu malentendu. Et que non, vraiment, je n'avais pas besoin d'un devis gratuit, ni même d'un diagnostic pour un truc qui ne m'intéressait pas du tout.

La semaine dernière, forte encore d'avoir à nouveau gentiment répondu à une nième jeune fille au téléphone, je me retrouve le lendemain, à l'entrée de mon supermarché, harponnée par LE technicien.
Est-ce que vous avez 5 mn à m'accorder, madame ?
En vrai non, mais bon, fais ton boulot, tu es là pour ça, vas-y balance ton laïus.
Nous sommes une société bien implantée dans les énergies renouvelables bla blabla bla.
Nous organisons un concours et vous avez la possibilité de gagner votre installation solaire.
Là, d'emblée je l'ai déçu. Je l'ai senti tout de suite. Au lieu de sauter de joie (tu te rends compte, ton installation solaire offerte... cadeau gratis !) je suis restée de marbre.
Oui ?
Vous n'étes pas intéressée ? Bah non... Vous avez peut être déjà une installation solaire... Bah non... Et ça ne vous intéresse pas ? Bah non. Et vous connaissez ? Vous souhaitez que je vous en parle ? Bah non merci c'est gentil mais non. Economies d'énergie, gagner de l'argent, protéger la planète... là je l'ai arrêté... Ah, parce que le panneau photovoltaïque est recyclable, maintenant ? A 90%. Oui. OK, mais les 10% qui restent ? Vous ne voulez pas protéger la planète, faire un geste pour l'environnement, le réchauffement climatique...
Arrête, bientôt tu vas me faire pleurer avec les pingouins qui se noient parce que la banquise fond et les ours polaires qui n'ont plus rien à manger.

Je l'ai planté là tout seul, j'étais sa vilaine méchante de la journée, celle qui refuse de faire un geste pour la planète, celle qui n'est même pas sensible à l'appel de l'argent !

Qu'on se le dise, FD n'est plus le jouet des beaux parleurs de passage !

Même les vendeurs d'alarmes et de télésurveillance, ceux qui frappent à nos portes comme des vautours après chaque effraction faite dans le quartier. Non merci. Je ne suis pas intéressée non plus. Non, je n'ai pas peur de tomber en pleine nuit nez-à-nez avec un voleur en sortant de ma chambre ! Non merci. Oui je sais, tous mes voisins sont équipés d'alarme (de panneaux solaires également d'ailleurs) mais non, merci.

Je sais, nous ne ressemblons pas à nos voisins !

Libellés :

20 Comments:

Blogger janelski said...

Félicitations FD!
Et dire que nous avons tous appris par coeur "Le Corbeau et le Renard"... C'est à se demander si à l'école on ne passe quand même pas à côté de certaines choses vraiment importantes.
Mais vieux vaut tard que jamais et c'est toujours une victoire sur soi de plus!!!! Ben oui!!
En tout cas, c'est toujours un plaisir de se balader du côté de chez toi et de suivre les avantures de ton poussiiiiiiin qui fait fondre de loin.
Bises et à bientôt,
mj

13/10/10 18:47  
Blogger Kaki said...

T'es reviendue!!!!
Moi, j'ai un truc imparable a la maison: Un anglais! Quand le telephone sonne et que je ne connais pas le numero, je passe le combine au british qui repond par un "Hello" et continue en demandant gentiement qu'on lui parle anglais... Oui, mais non parce qu'ils sont pas bilingues ces gens la -p

13/10/10 19:58  
Blogger Lapunaise said...

Ca me fait rire, le coup du pôv gars et de son toit phototruc. Un peu comme mon vendeur de chauffage "géothermique" a qui j'ai commencé d'apprendre les codes des matériaux d'isolation, pour finir par lui demander si, des fois, comme ça par hasard, il ne me prendrais pas pour une dinde de compétition en me proposant une clim réversible ? A sa question "ben pourquoi vous me dites ça ?" j'ai répondu le plus calmement possible, que ça faisait pas loin de deux heures qu'il était là à me vanter les économies d'énergies de son système et que là paf, d'un coup, il me proposait d'utiliser l'énergie d'une centrale électrique en plein été. Alors que moi je venais de lui expliquer que l'intérêt de notre isolation était de réduire l'impact thermique aussi l'été...

Bref, depuis j'suis en liste rouge/orange (j'saisplus) et je ne passe de franches rigolades...

13/10/10 21:48  
Blogger Anne said...

Ici aussi on est pas comme les voisins, mais bon sang pourquoi ces pots de colle appellent-ils toujours pendant la sieste, le bain ou quand je viens enfin de me poser dans le canapé? Pour ne pas m'énerver j'essaye d'utiliser la méthode gourde, hein de quoi? Silence! Ou je pose le téléphone et je les laisse débiter leur laïus seuls... Le pire c'est quand c'est une connaissance qui nous a dénoncé: "C'est M Truc qui nous a donné votre nom, c'est un ami de votre fils (!)(lequel j'en ai 4?), il est très content de nos services" Arg!!!

14/10/10 06:03  
Blogger bricol-girl said...

Sois forte, résiste!

14/10/10 06:48  
Anonymous Luna Part said...

ah ah ah moi aussi je dis non à tout, gentiment mais fermement je commence à avoir l'habitude ;-) Par contre je me suis permise de me moquer très ouvertement d'un vendeur de fenêtres qui sonnait à toutes les portes de la rue. Quand il m'a tendu sa carte de visite je lui ai dit qu'il avait besoin d'une bonne paire de lunettes et qu'avant de sonner s'il s'était intéressé à mes fenêtres il aurait vu qu'elles étaient neuves ce qui lui aurait évité de me déranger... il m'a répondu "mais on ne sait jamais" alors je lui ai dit "je vous informe que c'est un produit qu'on ne change pas tous les 3 ans..."
Le plus drôle c'est que le lendemain un commercial de la même boîte m'a démarché au téléphone et j'ai pu lui en remettre une couche quand il m'a demandé si je connaissais sa société :-D

14/10/10 10:08  
Blogger ms said...

Non, mais il y a une chose que tu ne dis pas et que je trouve fondamentalement importante pour me faire une opinion sur tout ça ! L'aspirateur garantie à vie, tu l'as toujours ou pas ? parce que si oui, tu devrais peut être envisagé le photovoltaique aussi !

14/10/10 12:38  
Blogger FD said...

* janelski, si si, apprendre le Corbeau et le Renard permet de s'entrainer jeune avant de se lancer dans le grand bain de la récitation commerciale :-)

* Kaki, tu as de la chance d'avoir un anglais, remarque ,moi en journée il m'arrive de dire que je suis la nounou de la petite et que madame n'est pas encore là !

* Lapunaise, ah ou, j'ai oublié les vendeurs de géothermie, mais nous ne les avons que par téléphone, notre terrain étant trop petit (de toutes façons j'en voudrai pas non plus !)

* Anne, tu oublies "quand on vient juste de passer à table" ! Si monsieur Truc vous a parrainé, sois sympa, laisse-le avoir sa ristourne, quoi !

* Bricol Girl, chuis forte, t'inquiète, je ne me remets pas encore du coup de l'aspirateur !

* Luna Pat, ben oui quoi, tu aurais pu profiter de la promo et stocker de la fenêtre dans ton grenier pour dans 20 ans,ça se conserve bien la fenêtre et ça t'aurait fait faire des économies... dans 20 ans :-)

* Ms, quand j'ai divorcé il y a 8 ans, j'ai gardé le canapé, mon ex a tenu a prendre la table,les chaises et l'aspirateur (ne me demande pas pourquoi !) A ce jour, il est toujours en sa possession mais comme il vit en caravane ça n'est pas fiable quant aux performances actuelles dudit aspirateur :-) Du coup je ne peux pas transposer sur le photovoltaïque... dommage !

14/10/10 17:13  
Anonymous co de contes said...

moi je ne décroche plus si N° secret.;ou défilant(?)..ou alors je n'ai aucun scrupules à raccrocher....non mais oh..pas mis le téléphone pour me faire em...er

14/10/10 18:12  
Blogger Delphine said...

Partagée entre la résistance et l'humanité: ben oui, ces gens font un job pour lesquels on les paie et qui franchement n'est pas des plus agréables... Suis comme toi moi, les laisse parler tout en disant gentiment, vous êtes gentil mais non merci :-) Pour l'aspirateur, par contre, t'es pire que ma mère qui a acheté un Kirby à un représentant, le nec plus ultra qu'elle a dû faire réparer dix fois et qui aspirait tellement fort que les tapis étaient devenus chauves et tellement lourd que la femme de ménage avait des tendinites et des tours de rein...

14/10/10 20:38  
Anonymous Anonyme said...

Bonsoir petite Madame Michu !

(Madame Michu c'est dans le jargon média la fameuse "ménagère de moins de 50 ans", QUI ADORE LES ASPIRATEURS, entre autres !).

J'avais mis un commentaire sur ta page cette nuit (tard). Il a disparu ! Volé !

Bon tant pis, gros bisous,
Manderley

14/10/10 22:13  
Anonymous Babs'girl said...

Je suis comme toi partagée entre le fait que ces gens doivent être équipée d'une caméra invisible pour toujours m'appeler quand j'ai les mains dedans (mains dans le bain, mains dans les cahiers, mains dans l'évier) mais ils font un job pas agréable. Il y a quelques temps, il y avait un photographe dans la galerie marchande du supermarché où je vais. Sn assistant (déguisé en indien) m'aborde (attiré par mes nains) pour me proposer une photo gratuite (of course). Je lui ai gentiment dit que malheureusement j'étais allergique aux plumes (d'indien), c'était un refus mais au moins ça l'a fait rire...

15/10/10 20:22  
Blogger FVG60 said...

Tu as raison de te mefier. Sauf que moi je suis un vrai philantrope. Je vends juste le futur.


Fg

15/10/10 20:31  
Anonymous Jéolianne said...

Je connais le Filter Queen!! Au bout de deux heures où le gars m'avait fait l'article, téléphoné à son patron pour un soi-disant rabais alors que je venais d'accoucher et que je pissais le lait comme une vache, je l'ai fichu dehors mais je me rappelle de cet épisode comme d'un truc surréaliste! Je te rassure j'avais succombé quelques années auparavant à l'encyclopédie en 20 volumes payée à crédit qui dort toujours dans mes armoires...Depuis, j'ai une technique : dès que la personne me dit son prénom (par ex: Sébastien) je saute sur l'occase et d'une voix suave mais avec un débit de mitraillette je lui réponds "bonjour Sébastien, vous êtes bien aimable mais je ne suis pas intéressée bonne soirée!" et je lui raccroche au nez. Et souvent si le numéro ne s'affiche pas je ne décroche pas!!

18/10/10 11:04  
Anonymous Cocotine said...

La liste orange, tu connais ? Ca ne les empêche pas toujours d'appeler mais ça limite quand même le harcèlement. Et puis, dans la vie, on devient définitivement fort le jour où on sait dire NON. Et crois-moi, j'ai appris.

18/10/10 19:54  
Anonymous Lucie said...

Pour avoir été "la jeune fille du téléphone" voici ce que tu dois faire pour avoir la paix :

Bonjour, Mme machine est là ?

- non elle est décédée
- non elle est hospitalisée depuis trois mois et je ne sais pas quant elle rentrera chez elle (si elle rentre ...)
- désolée elle est à l'étranger pour au moins 6 mois

si l'entreprise t'appelle "de la part" (la redoute par exemple)

- effacer moi de votre liste où d'écrit à la redoute pour me plaindre et je n'y commandera plus jamais jamais (et non je bluff pas !)

Ne marche pas (dans ces catégorie de réponses vous êtes automatiquement rappeler quelques semaines plus tard):

- elle est absente
- ça ne m'intéresse pas
- raccrocher au nez

Bonne chance !

22/10/10 20:37  
Blogger FD said...

* Co, en général ça n'est pas moi qui décroche, la grenouillette de 5 ans adore faire la secrétaire pour ses frères :-)

* Delphine... oups pour les tapis de ta mère... mais au moins il n'y avait plus de poussière cachée, faut voir le bon coté !

* Man, de là à dire que j'adore les aspirateurs faut pas pousser non plus, hein... j'adore les outils du quotidien qui me facilitent la vie et rendent moins ch*** les tâches obligatoire !

* Bab's maman, original le coup de l'allergie aux plumes ! si seulement j'avais autant de répartie et de présence d'esprit !

* FG, tu ne vends pas du future mon Frédo, tu vends du rêve... nuance. Tu ne peux pas garantir le futur, c'est donc du rêve de futur ton truc :-)

* Jéolianne, tu as été bien brave de le garder 2h ce vendeur, brave et plus forte que moi : ça a été plié en un peu plus d'une heure ,si je me souviens bien. Je suis une faible !

* Lucie, bienvenue ici et merci de tes tuyaux ! Sois sûre que je vais m'en resservir très rapidement !

23/10/10 17:50  
Anonymous françoise (salpi) said...

Bon, écoute. excuse moi... Mais m^me le coup de l'aspirateur j'étais morte de rire, vraiment...
on les subit tous, les couillons de vendeurs là. Moi aussi, comme je ne suis pas méchante, je pars du principe qu'avoir un tel job, c'est déjà pas facile... Alors, pour ce qui est du photo voltaïque et des fenêtres, le plus efficace, pour moi, c'est de dire que non, il y a erreur, on est locataires de la maison, et pas les proprios...
Pour le vin, je dis que je suis allergique, et que donc, je n'en bois pas...

mais dernièrement, vraiment, alors qu'avec la plus grande assurance, j'arrive toujours à m'en defaire, j'en avais unen, carrement collée aux basques, dont je n'arrivais pas du tout à me defaire; car m^me avec mes arguments infaillibles, elle continuait; mais je ne sais plus pour quoi c'était...
enfin, sinon, le coup de parler anglais, ou l'allergie aux plumes d'indiens, j'ai adoré !

23/10/10 21:06  
Anonymous Luna Part said...

Ah tiens les vendeurs de vin, ceux-là je les aime bien, j'adore jouer avec eux, faire la dégoutée, touça touça : du vin ? pouaaaah quelle horreur, c'est pas bon. Moi je ne bois que de la bière Monsieur, vous appelez dans le Nord, vous savez ? on boit de la bière ici Monsieur. Et puis je suis locavore, j'ai pas le droit de boire du vin etc etc...
(je vais réfléchir à ton idée de fenêtres stockées dans le grenier, c'est pas con hein)

27/10/10 13:09  
Blogger Dam said...

ah....c'était donc vous !

4/11/10 14:29  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home