dimanche, novembre 21, 2010

Vie de famille...

Non, malgré le titre, il ne s'agit pas de nouvelles réflexions sur la vie en famille recomposée. Mais juste un aperçu de ce que donne un dimanche chez nous... un dimanche normal.

- Dimanche, y a Machin qui vient on va répéter du son.

Depuis que l'Ainé et Beau-fils se sont offert une sorte de mini-studio d'enregistrement avec l'argent de leur labeur estival, studio installé dans la chambre de l'Ainé, chambre de l'Ainé  en rez-de-chaussée à la baie vitrée coté cour, leurs "appartements" ne désemplissent pas. Le positif c'est que nous n'avons plus à faire les trajets dominicaux d'un bout à l'autre de la vallée (et elle est grande notre vallée, surtout si l'on compte également les flancs des deux massifs comme nids de potes !). Par contre, notre chez-nous, à la fois géographiquement central et bien fourni en matos, devient le repaire desdits potes. Nombreux, les potes, nous le découvrons de dimanche en dimanche.

Les déjeuners dominicaux sont tardifs, les hordes de potes musiciens commencent à déferler en général bien avant. Enfin, pour autant que je le sache... l'antre de l'Ainé étant accessible directement de l'extérieur sans autre formalité, ils débarquent souvent sans que j'en sois informée.  Doux et moi ne nous formalisons pas, un de plus dans la maison ne change pas grand chose au nombre final !

Le dimanche actuellement compte donc fréquemment quelques invités-surprise supplémentaires... quand je dis "surprise", c'est qu'au moment de passer à table, l'Ainé annonce qu'il y a Machin qui n'a pas mangé, et Truc non plus et que finalement il va mettre le couvert sur la terrasse (une chance, il fait beau les dimanche !) pour 6, dont leurs 4 amis supplémentaires. Qu'à cela ne tienne, je fais comme faisait ma mère il y a 30 ans avec mes amies à moi, on sait improviser pour le double de personnes à table.Quand on prépare pour 7, on peut préparer pour 11 ou 12... Aujourd'hui, c'était ailes de raie-sauce citronnée crème fraiche-brocolis (ni vu ni connu les brocolis fondus dans une chouette sauce au citron !)  avec riz pour les uns et pommes vapeur pour les autres. Zou. Enchainer sur une petite sieste de la grenouillette, la faire dormir dans notre chambre à l'étage, à l'opposé du studio de musique et laisser ainsi les artistes répéter,composer, chanter, guitarer et pianoter (ouf, la batterie est électronique, merci les nouvelles technologies !) en paix ! S'octroyer soi-même un petit temps de repos en écoutant  le morceau de la semaine, avant de s'attaquer au gouter de la horde (3 litres de pâte à crêpe, ou brioche à la machine à pain ou gâteau géant chocolat-banane en fonction des restes de bananes blettes) Regarder les litres de lait se vider, le gâteau ou les crêpes ou la brioche descendre en 5 mn et la horde s'en retourner dans son antre...

Et quand tombe la nuit à l'orée de l'après-midi, se poser devant son ordi sans scrupules, laisse le Doux s'attaquer au repassage et se dire que demain c'est lundi et qu'il serait temps que je commence à faire mes savons à offrir pour Noël.

Un dimanche comme les autres... jusqu'au suivant. Et la maison pleine, des hordes de groumpfs à nourrir, j'adore ça ! (ça me permet d'une part d'avoir  les garçons sous les yeux, et d'autre part de connaitre qui ils fréquentent... on est cool mais on est maman quand même !)

Sur ce, je m'en vais faire des savons au beurre de cacao odorant.

Bonne semaine !

Libellés : ,

15 Comments:

Blogger tanette2 said...

Ravie d'avoir de tes nouvelles mais je comprends qu'en travaillant pendant la semaine et les grosses rations de crêpes et autres le jour de repos tu n'aies pas trop le temps de concocter des petits billets.
Bises à toi et bientôt les vacances....

21/11/10 20:38  
Blogger Kaki said...

Quoi??? Tu as un homme qui repasse??? La chance!!!!!!!

21/11/10 22:31  
Blogger Anne said...

J'aime les dimanches "en famille", la maison comme une base arrière, un refuge pour prendre des forces pour la semaine...

22/11/10 05:55  
Blogger bricol-girl said...

Pratique les crêpes mais trop vites avalées!

22/11/10 07:47  
Anonymous françoise (salpi) said...

Oh, putain, ce que ça donne envie !

tu es une maman remarquable. le sais tu ? au moins ?
et ton Doux aussi, est remarquable. bien peu de mecs ont la gentillesse de se mettre au repassage, en effet. es tu consciente, au moins, que c'est une perle ?

si tu veux, quand je passerai par là, je viendrai en manger quelques unes, de crèpes. comment ça, ils ont tout bouffé , ha, oui, j'avais oublié. à cet age là, ça ne mange pas, ça engloutit !

22/11/10 16:42  
Anonymous ciboulette100 said...

Non... Merci... ça va... j'ai donné... place aux jeunes ;)

22/11/10 22:58  
Anonymous Anonyme said...

Maaaaaazettttte ! Quel rythme ! La vache... je me plains parfois des embouteillages d'ados à la maison, mais "respect" comme ils disent !
Au moins, j'espère qu'ils se rendent compte de la chance qu'ils ont tes "jeunes". Une super "Mum" !
Bises,
Manderley

22/11/10 23:30  
Blogger célestine said...

Je me disais justement ça, ce week-end dernier où nous nous sommes retrouvés à deux, un peu abasourdis de ce silence soudain: plus de batterie, plus de goûter géant, plus de chaussures immenses traînant dans l'entrée...ca tient chaud les ados, c'est comme une couverture mouvante et sonore, et quand ils ne sont plus là, on réalise chacun à sa façon. Lui trouve que ça fait du bien. Moi, je ne suis pas encore tout à fait prête à ce silence. Heureusement, junior n'a "que" quinze ans, et il n'était qu'exceptionnellement absent. Encore trois ans de crêpes, de guitares et de potes envahissant la baraque le dimanche...Et pas de grenouillette!
Allez profite, ce sont des moments de pur bonheur.

23/11/10 20:51  
Anonymous Myosotis said...

Ah j'adore ce genre de dimanche :-) Et oui, les hommes qui repassent, l'air de rien, c'est assez sexy, tu ne trouves pas ? ;-)

23/11/10 20:57  
Blogger Valérie de Haute Savoie said...

J'ai heureusement une petite chatte très bavarde, parce que tout comme Célestine, ces adolescents une fois partis nous manque.

24/11/10 20:15  
Anonymous co de contes said...

c'est bon par chez toi...
et ça sent bon la brioche et le savon...
un bonheur...

25/11/10 06:34  
Blogger Delphine said...

des maris qui repassent, ça s'achète où? Il est bon ton dimanche, bon tout simplement, entouré du bruit et des silences bénis des siens. Gros bisous FD

25/11/10 17:46  
Anonymous Babs'girl said...

waouuu, j'avais déjà remarqué que l'appétit des monstres augmente en grandissant, que le nombre de copains augmente aussi parfois le mercredi ... merci de ce petit aperçu, j'ai bien fait de commander une crêpière au Père Noël

28/11/10 19:30  
Blogger C'est pas facile ! said...

Là tu m'épates !!
Et j'ai bien noté comme Kaki l'homme qui repasse.
Veinarde !

1/12/10 21:47  
Blogger Dam said...

un croissant et un thé pour moi le dimanche matin. j'arrive !

3/12/10 05:57  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home