samedi, octobre 01, 2011

Mollement

 Salutation au soleil



Je me rends compte que défile le temps, que les jours s'enchainent, se suivent et ne se ressemblent pas. Pas eu le temps de parler de la suite des vacances familiales en Italie au pays des campeurs Nollandais que déjà s'est imposée à moi la routine de la rentrée et son apnée quotidienne.


Un peu inapproprié de parler de vacances alors même que j'ai l'impression de n'en avoir jamais eu.
Une grenouillette qui découvre qu'au CP il n' y a plus de jouets dans la classe et qu'on ne fait pas rire ses camarades en toute impunité pendant que la maitresse parle.

Fait pour ma part une rentrée mitigée, partagée entre le bonheur de retrouver les élèves et une certaine lassitude, voire une lassitude certaine... Lassitude toutefois vite estompée à l'annonce d'un emploi du temps partagé sur 2 établissements. J'aime le changement. Ainsi je me fais plaisir d'un coté avec mes SEGPA ("difficultés d'apprentissage graves et persistantes"), et de l'autre je découvre les élèves d'ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Scolaire destinée aux élèves atteints de troubles et handicap en collèges et en lycéess). La perspective d'avoir, depuis des lustres,  à faire à des élèves sans difficultés avec qui les séquences roulent et se déroulent comme du papier millimétré ne m'enthousiasme plus guère. Là par contre je m'amuse à élaborer des stratégies, sous forme de "jeux" utilisant le corps et l'espace afin de familiariser avec les livres, le classement, l'utilisation du dictionnaire ou d'un index ces enfants en délicatesse avec l'écrit, la lecture et les apprentissages.

Mais il va me falloir songer à demander un poste fixe, avant que le Grand Manitou ne me fixe d'office là où je n'aurais pas demandé.

L'envie de plus en plus persistante de faire autre chose, de reprendre un Master (mais qui n'a rien à voir avec ma discipline) ... Finir mon mémoire d'enseignement spé, tout d'abords. Je suis sur la bonne voie.

La lassitude quotidienne avec mézados domestiques, leur coté bougon, égocentré et lymphatique ne m'amuse plus, je perds cette patience-là... Au bout de 3 ça use un peu, et quand le 4è commence à son tour, ça fait nettement moins rire...

Et puis l'envie d'ouvrir un autre blog, où j'y compilerais mes recettes cosméto-maison, parce que oui, ma vie c'est ça aussi et pas qu'un peu, madame.

Allez zou, promis, j'essaie de ne plus être silencieuse si longtemps mais là, j'ai eu du mal à me mettre dans le rythme de la rentrée, même si finalement je m'y plais. Il me faudrait 2, voire 3 vies... et je sais que je ne dispose pas d'autant de temps.



Et puis là, je procrastine, je tourne autour du pot mais il va falloir que je me mette à rédiger le court texte que je lirai à la sépulture de ma mémé lundi après-midi...

Libellés : ,

22 Comments:

Blogger Lapunaise said...

Pour ta mémé :

"Ascension"


Et si je pars,
Alors que tu es encore là…
Sache que je vivrai toujours,
Vibrant sur un rythme différent
Derrière un voile pour toi opaque.

Tu ne pourras me voir,
Aussi tu dois garder la foi.

J'attends l'heure où nous pourrons à nouveau
Prendre notre essor
Mutuellement conscients l'un de l'autre.

D'ici là, vis pleinement ta vie et si tu as besoin de moi,
Tu n'auras qu'à murmurer mon nom dans ton cœur,
… Je serai là


Colleen Hitchcock

Ce soir je ne peux pas faire mieux, j'ai trop pleuré et pleure encore bien trop la mienne...

1/10/11 19:57  
Blogger Delphine said...

OH FD, ta mémé, la mémé aux tricots et bonnets à rayures? Comme je suis triste pour toi, comme je me sens proche de ta peine, comme je voudrais être là et te dire que ça ira... Mais je suis très loin alors je t'envoie ce que j'ai de meilleur: ma prière pour elle et pour ses proches. Je t'embrasse bien fort

1/10/11 21:14  
Blogger Kaki said...

J'ai envie de te faire des bisous pour toutes les choses (bonnes ou tristes) qui te font vibrer, t'es une chic fille M'dame FD ;)

1/10/11 21:22  
Blogger man said...

Un gros bisou,
Man

1/10/11 21:44  
Blogger Catherine said...

Je ne blogais pas encore lorsque tu as écrit ce très beau texte sur ta mémé. Elle a donc fini par "foute le camp d'ici".
Quelque soit leur âge et/ou leur état de santé, c'est toujours une grande peine de perdre ceux qu'on aime depuis l'enfance.
Je pense à toi.

2/10/11 05:46  
Blogger bricol-girl said...

Je penserai à toi lundi.

2/10/11 07:33  
Blogger Anne said...

Prendre sa mémé, gérer l'adolescence, se passionner, se fatiguer, prendre à cœur, prendre plaisir, prendre le temps aussi... Je pense à toi et même de loin je partage tes sentiments.

2/10/11 08:39  
Blogger Célestine said...

Un billet en demi-teintes qui correspond bien à ce que je ressens en ce moment. Je pense à toi très fort pour ta grand-mère, j'ai éprouvé la même peine au départ de la mienne. Pour la lassitude, je suis en plein dedans. je voulais faire un jeu de mot sur ton nouveau job, genre "heureux qui comme ULIS", mais je ne sais pas si ça aurait été de bon ton.
Courage ma belle, et bonne chance à ton nouveau blog.

2/10/11 09:59  
Blogger Laurence said...

Tristesse. Courage pour lundi FD.
C'est vrai que le tourbillon de la vie avec ses joies, ses peines et ses grosses fatigues, nous font tourner la tête.
Bienvenue à tes projets nouveaux. Plein de bises FD.

2/10/11 15:08  
Anonymous Babs'girl said...

Nous sommes lundi, une petite pensée vers toi, courage pour cet au revoir.
Beau billet sur les tourbillons de la vie, les gros et les petits.
Demain un autre jour se lève et je vois que tu as déjà d'autre projet

3/10/11 08:18  
Anonymous jéolianne said...

C'est lundi après-midi. Je pense à toi, sûre que tu as su faire parler ton coeur pour dire au-revoir à ta mémé. La mienne, étrangement j'en ai encore rêvé cette nuit. Déjà 10 ans qu'elle est partie.. Ma mémé est toujours dans là, avec son grand sourire et ses yeux bleu fripons! Je t'embrasse ma belle

3/10/11 13:41  
Blogger L'apprentie divorcée said...

Courage !!

3/10/11 15:24  
Anonymous co de contes said...

mardi matin..j'arrive après.;alors juste deux gros bisous sur tes joues..tendrement

4/10/11 05:48  
Anonymous TOMALINE said...

J'ai lu avec émotion le merveilleux texte que tu as écrit sur elle il y a quelques années.... Toi qui manies les mots (et les émotions) comme personne.... Je te l'ai dit ailleurs, mes pensées t'accompagnent dans cette épreuve.... je t'embrasse

5/10/11 08:56  
Blogger Dam said...

Il n'y a pas que les ados qui ont un côté bougon ;-)

5/10/11 12:04  
Anonymous KaMaïa said...

J'éteins l'ordi ce soir les larmes aux yeux.
Mes pensées s'envolent vers toi...

5/10/11 23:03  
Blogger tanette2 said...

Quel magnifique texte tu avais écrit à propos de ta mémé, j'n ais les larmes aux yeux. Bises à toi et aux tiens.

7/10/11 11:09  
Blogger FD said...

* Lapunaise, merci, c'est très beau...je garde sous le coude pour les moments bleus

* Delphine, oui, la mémé aux pulls à rayures; merci pour tes pensées.

*Merci Kaki, les bisous je prends, ça fait toujours chaud au coeur.

* Man, je prends tus les bisous, merci !

* Catherine, même si on s'y attend, même si... c'est toujours un vide à combler...

* Bricol, merci, j'ai été plus forte en pensant à vous toutes...

* Anne, des contrariétés qui s'empilent ,s'accumulent et à gérer au quotidien malgré tout... la vraie vie, quoi.

*Célestine, si si, tu peux dire Heureux qui comme ULIS, et pas besoin d'un long voyage...

*Laurence, heureusement, la tourbillon de la vie évite de s'appesantir sur l'absence et les souvenirs tiennent bien chaud.

*Bab's, oui, i l y a hier qu'il faut lâcher, aujourd'hui à surmonter et demain qui éclaire..

* jéolianne, contente de te revoir ici et merci de ton passage et de tes pesnées

* l'apprentie divorcée, merci d'être passée, merci pour ton mot..

* Co, merci, il n'est jamais trop tard pour recevoir des témoignages si gentils...

* Tomaline, j'ai repris mon ancien texte, je l'ai remanié et ça a fait pleurer tout le monde.. Moi comprise.

* Dam, merci d'être passé.. Si tu trouves plus bougon que l'ado mâle, préviens-moi (l'adulte mâle aussi sait être râleur sur la durée !)

*Kamai, pensées reçue,s merci !

* Tanette, ce texte c'était tout elle... je sais ce qu'elle en aurait dit et elle aurait été touchée aussi.

9/10/11 21:39  
Anonymous Cocotine said...

Une 2ème vie avec toute l'expérience acquise dans la première ? Tu crois qu'on pourrait encore supporté les infos ? Bon courage pour ton rythme endiablé et à bientôt. C'est toujours un plaisir de te lire.

12/10/11 08:50  
Anonymous Cocotine said...

Oups, supporter pas supporté. Ne me mets pas une trop mauvaise note !

12/10/11 08:51  
Blogger Célestine said...

Alors, ce blog, il avance?
Bises d'automne.
je pense souvent à toi.

28/10/11 17:27  
Anonymous Frédéric said...

Je suis toujours la, de passage à lire tes mots.....

Je pense moi aussi sérieusement à faire autre chose.....

Bises....

2/11/11 21:40  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home