mercredi, juillet 02, 2008

Punching ball


Je me suis affalée sur l'accoudoir du canapé, avant de me laisser basculer sur les coussins. Puis j'ai posé mes jambes en hauteur, sur le dossier rouge. J'ai fermé les yeux et je me suis concentrée sur la migraine, celle des grands jours, celle qui vrille les yeux, qui enserre le crâne comme un instrument de torture du Moyen-Age. J'ai la nausée. Je me concentre pour la repérer, pour me recroqueviller intérieurement sous la douleur, pour la rendre plus supportable. La canaliser, la maitriser, la circonscrire à défaut de la vaincre. En dissocier le reste de mon corps pour continuer à marche, penser. Je deviens imperméable aux mots qui me sont adressés.

Ainé me mitraille des mots que je ne distingue pas nettement. Je ne veux pas écouter. Je sais de quoi il s'agit et j'ai déjà dit non. Juste le son lointain de sa voix qui, d'énervement, vire à l'aigüe. J'aime sa voix.

- Non, Ainé, je ne vais pas te laisser faire du camping sauvage au bord du lac. D'autant que le camping et la baignade sont interdits, là-bas.

- ......

- Oui mais même, ça n'est pas une raison. Si encore il y avait un adulte avec vous... mais non, 15 ado de 14 à 16 ans toute une nuit au bord d'un lac loin de tout, non, je ne le sens pas du tout et tu n' en feras pas partie. Plus tard, tu auras mille occasions de faire ce genre de trucs avec tes potes.

- ......

- Mais non, vous n'allez pas vous perdre de vue parce que vous vous éparpillez dans plusieurs lycées, ça va, y a que 15 kms qui vous séparent, y a des bus, des trains et des week end.

- .....

- Si, ça n'est pas une question de "pas confiance en toi", j'estime que vous n'êtes pas assez âgés et matures pour improviser face à un danger ou un grave imprévu...

- .....

- Ben plein de choses, il peut vous arriver plein de choses que vous n'imaginez même pas ! Et puis non, un portable ça n'empêche pas une noyade dans un lac dont on connait les tourbillons, mon gars.

Ainé essaie toujours de m'avoir à l'usure. Il me canarde de mots, de remarques cohérentes et structurées malgré sa colère. Il mitraille au "DAMAA" (Discours-d'assaut-manufacture-d'armes-Adolescente). Ils maitrisent tous cette arme-là très bien. Ainé ne supplie pas. Jamais. Il convainc. Il expose. Il marchande, il négocie. Il promet, un peu. Enfin, il fait des promesses d'ivrognes... Il mitraille de mots. Et ses mots, lointains, se cognent contre mon crâne, blindé. Ses mots dansent autour de moi. Blindée. Ses mots en colère tournent autour de ma tête et je voudrais réagir, je voudrais lui enlever la peine que je lui crée. Je voudrais le rendre heureux, lui faire plaisir. Mais non, là ça n'est pas possible. J'assume.

- Je sais que tu m'en veux, que tu vas m'en vouloir, que je te fais mal...oui, comme tu dis en ricanant, "c'est pour ton bien". Je me demande même pourquoi je discute avec toi.

Trouver l'énergie de me lever, d'affronter son regard courroucé, de gravir les escaliers avant de me jeter sur mon lit. Tous feux éteints. J'ai laissé la tempête se calmer d'elle-même. J'ai admis qu'il m'en veuille "pendant des années même si je vivais jusqu'à mille ans je t'en voudrais encore". Pas grave, s'il m'en veut de lui avoir refusé une sortie avec ses potes, pas grave si ce soir-là il a pensé que j'étais la pire des pires de toutes les mères du monde (et les parents de ses copains qui sont tellement plus cool, EUX, alors que lui est là à se faire ch*** dans une famille qui lui interdit toujours tout et qui l'infantilise et qui ne lui fait JAMAIS confiance et qui le traite comme un bébé non mais comment tu veux que je puisse grandir et m'épanouir, hein ?!'tiiiin, c'est trop nul ici)

J'ai expliqué à nouveau. Motivé mon refus. Non négociable. De toutes façons, le lendemain, je lui refuserai la location et visionnage d'un DVD d'horreur interdit aux moins de 16 ans. Non négociable égaement. Et à nouveau je le contrarierai à 2h30 du matin en envoyant nos ados au lit au lieu de bavarder dans le jardin. 'tiiiin, c'est pas vraiiiii, quoi, on peut jamais rien faire ici !!!!

J'ai maitrisé la migraine, j'ai dit non et j'ai tenu bon. J'ai survécu. A la migraine et à la colère filiale. Heureusement, Ainé n'est pas rancunier. Ni boudeur longtemps. Les poings ont cogné les murs, renversé le bureau, décroché la lampe de chevet et démonté la tringle à rideaux. La tempête est passée. N'en parlons plus.

- J'ai vu mes potes sur MSN ils m'ont dit qu'ils s'étaient trop éclatés au lac.... j'ai grave les boules.

Je n'ai rien entendu. Rien du tout.

- Qui veut finir la salade de fruits ?

J'ai l'impression d'être une survivante. Une rescapée. Comme nombre d'entre nous/vous. Jusqu'à la prochaine fois.

DEMAIN SOIR ....

VACAAAAAANCES !!!!!!

Libellés : ,

33 Comments:

Blogger bricol-girl said...

Tu peux vivre cette joute verbale avec le cerveau en bouilli, trop forte!!!

3/7/08 07:35  
Anonymous zaboo said...

arg les ados qui savent pratiquer le harcèlement affectif !!!!!!!!!!!!
On m' a conseillé dans des cas comme ça de dire "la discussion est terminée, je n'ai pas à me justifier de mes choix, je suis ta mère"

Après variante dans les réactions, calimero, ou colère et un peu de bruit.
Mais ne rien entendre.
ça marche........

Mais avec une migraine , c'est déjà difficile sans, alors là, j'espère que ça va mieux.

Bon pensons au mot clé : VANCANCES

Qu'est ce que tu écris bien !

bises

3/7/08 09:33  
Anonymous Soeur Anne said...

Tu sais à quel point je comprends et compatis à cette horrible migraine...

Quand au harcèlement ado, je prends conscience quu'au vu de la tournure d'esprit de mes enfants, le même genre de choses m'attend, alors, bravo d'avoir tenu, il n'y a que ça à faire !! Mais ce que doit être dur d'assumer cette "haine" temporaire...

Gros bisous, tu liras ça en étant en vacances : Repos, tambouilles et silence j'espère !!

3/7/08 15:50  
Blogger FD said...

* BricolGirl, je la vis...j'y survis... ai-je vraiment le choix ?!

*Zaboo,""la discussion est terminée, je n'ai pas à me justifier de mes choix, je suis ta mère" Tu imagines bien que c'est un truc que j'ai déjà testé et qui ne marche pas, mais pas du tout ! Au mieux il fait comme si je n'avais rien dit, au pire il rebondit là-dessus pour dénoncer la dictature parentale ! "faire et laisser braire" est ma devise dans ces cas-là !

* SoeurAnne, j'assume très bien la "haine temporaire" justement parce qu'elle est toujours très temporaire. ça correspond au "ch't'aime plus !" que disent les jeunes enfants en colère (c'est pas grave, mon poussin, moi je t'aime quand même très fort même quand tu es en colère contre moi). Je leur dis souvent que je ne suis pas là pour me faire aimer d'eux à tous prix et être supersympa, ça n'est pas ma mission prioritaire !
Ayé, vacaaaaances ! et je reçois 2 grosses commandes de trucs-bidules à tambouilles avant la fin de la semaine, trop contente !

3/7/08 19:03  
Anonymous zaboo said...

Aie si ça marche pas, oups, avec la migraine par dessus, du caractère le jeune homme.
bon on va se dire qu'il ne se laissera pas bouffer par les autres plus tard.
je me consolais parfois comme ça avec ma fille. Et ça c'est avéré juste.

Mais pffffffffffffffff que c'est épuisant.

Mais sinon AYEEEEEEEEEEEE VACANCES!

4/7/08 09:54  
Anonymous Jéolianne said...

J'ai la même chose version fille. Ou comment fomenter une guerre d'usure. J'ai en plus beaucoup de mal à lui dire non. Pas que je ne lui dise jamais (au contraire) mais j'en garde un drôle de goût. Ce que je ne ressens pas avec ses frêres et soeur. Est-ce parce qu'elle est l'aînée? Parfois elle emploie ce type de techniques pour des pompes ou un tee-shirt! Arrrgh!! Ce qui est bien après un non c'est d'en discuter apèrs la tempête. Je suis parfois étonnée de me rendre compte qu'elle n'attendait que ça : un Non.
Moi pas encore en vacances... Snif! Mais pas le bagne non plus hein... Très allégés les horaires...
Bises!!

4/7/08 10:52  
Blogger FD said...

* Jeolianne, pareil ici, j'ai plus de mal à dire non à l'Ainé qu'aux suivants... je ne sais pas si c'est parce qu'il est l'ainé (le 1er, avec le mythe qui va avec...) ou parce qu'il est moins docile que les autres. C'est toujours un combat épuisant mais à lui je sis qu'il lui faut des barrières fermes, comme la tienne, c'est ça qu'il attend. Par contre pour ce qui est fringues, chaussures, accessoires de guitare, c'est défalqué de son argent de poche ! idem pour les manuels perdus à la fin de l'année que d'ailleurs je vais de ce pas régler à l'intendance du collège ... ;-(

4/7/08 12:18  
Anonymous Béné said...

je V pitète dire une connerie mais cette attitude là est typique du petit mâle, la petite femelle ne dit rien et fait ce qu'elle veut.En fait je crois que les petits hommes ont toujours et quand même besoin de l'approbation maternelle. On tend le cordon mais quand ils pètent, c'est la panique !
T'as bien fait de tenir bon ! Non mais c'est ki commande !

Du camping dans les Hautes-Alpes ??? où, je suis à Embrun du 5 au 11 août....on s'est râté last year, maybe this year is Goodyear, ça pneu peut-être le faire ???;-)

4/7/08 16:24  
Anonymous Mam'Poussiiiin said...

FD tu me fais peur le Troll n'a que 11 ans (je ne vais pas encore parler des Trollettes ne pas se sapper le moral trop d'un coup) et il m'en fait voir déjà de toutes les couleurs alors je me dis que quand je vais arriver à ce genre d'affrontement serré ce sera pas de la tarte et encore j'ai l'immmmmmense chance de ne pas souffrir de migraines !!!

En attendant t'es mon héros et je penserai très fort à toi le jour où !!!

Et sinon y a un mot que j'ai pas compris dans ton post c'est le mot VACANCES c'est un nouveau mot ??? Qu'est ce que ça veut dire ??? C'est bien comme concept ?

4/7/08 23:10  
Blogger Le Père Divorcé said...

Comment ça ? Tu ne veux pas de camping sauvage et tu exiges de se coucher à 2h30 le matin ! Mais c’est vraiment trop nul !

Avec les ados, il faut discuter. C’est vrai. Un minimum de justifications (n’en déplaise aux spécialistes en conseil en éducation...) est nécessaire. Juste pour atténuer un peu le sentiment d’injustice car je crois qu’au fond d’eux, nos ados « comprennent », même s’ils refusent de reconnaître le bien fondé de nos décisions. Avec les préados, parfois, la discussion tourne court, comme ici hier soir, où après avoir annoncé qu’il fallait se coucher (« quoi ? Mais je suis presque en vacances ! Et d’ailleurs on ne fait plus rien à l’école ! Et….), j’ai entendu un « fais chier ! » du fond de la chambre. Un escalier monté quatre à quatre, une tape sur la cuisse (oui, je sais c’est mal) et la préado a compris que premièrement, la discussion était close et que deuxièmement elle n’était que préado : Les longues discussions, il faut les réserver aux ados, le privilège de l’âge, sinon c’est la « prise de tête » continuelle qui nous guette.

Bonnes vacances !

6/7/08 07:06  
Anonymous cosmeto said...

Coucou, je passe pr te dire bonjour! Apparemment tu restes où tu es :) alors toi et ta tribu vs allez où pr les vacs ?

bises

6/7/08 11:02  
Blogger FD said...

*Mam'poussiiiin, vacances, c'est un mot du langage "fonctionnaire"... normalement tu devrais savoir ce que c'est...!!!!! Ben je en te dis qu'une chose : bon courage avec ton Troll ado plus tard... et encore plus de courage pour affronter l'adolescence des trolettes parce que là, vous aurez 10 ans de plus dans les dents, poussiiiin et toi, et 10 ans d'énergie en moins, ben ça compte drôlement ! Non, ne me remercie pas, surtout.

* Père divorcé, on est sur la même longueur d'ondes, je vois... avec des specimen identiques à domicile... vivement que ça se termine ,tout ça... mais on en n'est pas sortis, encore.

* Cosmeto, alors, cet emménagement ? Vacances familiales en Août, en attendant je recharge les accus at home, avec la tentation de partir seule au bout du monde quelques jours...

6/7/08 13:55  
Anonymous cosmeto said...

Merci emménagement ça peut aller, pas encore de gaz mais à part ça c'est okie :D

Tu veux faire la Robinsonne Crusoée temporairement (sans Vendredi...!) ? ;-)

7/7/08 12:48  
Anonymous Mam'Poussiiiin said...

FD

Tu fais fausse route pour les Trollettes elles seront comme leur maman qui a passée son adolescence sans heurt, sans cri, sans drame !

Na !!!

Ouais ben on se remonte le moral comme on peut !!!

7/7/08 19:39  
Anonymous Phenix said...

J'ai le même à la maison !! tous les mêmes ces ados !

"J'en ai marre, je peux jamais rien faire... "

On n'était pas comme ça nous petit ! hein ??

Bisous, bonnes vacances

9/7/08 10:13  
Blogger FD said...

* Cosmeto, Robinsone (peut être avec un Vendredi efficace et discret...), mon rêve... un temps seulement, hein, pas trop longtemps !

* Mam'Poussiin, oui, tu as raison, tes Trolettes seront toutes douces àl'adolescence pour reposer leurs vieux parents... waaaaah, tu crois à la mouche qui pète, toi, n'est-ce pas ?!

* Phenix, toujours contente de te rencontrer au détour de ci, de là... On va survivre à leur adolescence, après tout, d'autres y arrivent bien, pourquoi pas nous ? mais quand même... ça use !

9/7/08 10:33  
Anonymous phenix said...

Pour user ça use !!
Dire que le petit rentre en 6è en septembre, ça va pas être triste, déjà qu'il faisait sa loi en cm2 !!
Et le grand passe ses journées sur internet, jeux en ligne, pfff !!!
va lui dire quelque chose !!, faut vraiment que je gueule très fort pour qu'il coupe, et j'aime pooo gueuler !!
Bon pour l'instant ils sont en Bretagne en vacances, je t'explique pas en rentrant.... la souris de l'ordi va chauffer !!

Moi aussi, content de te lire, bisous

9/7/08 14:50  
Blogger Bellzouzou! said...

Mon aîné de seulement 11 ans n'a pas (encore) les mêmes requêtes que le tien, mais utilise les mêmes procédés auprès de nous; et ça fait du bien de constater que c'est chez tout le monde un peu pareil;-)

10/7/08 16:39  
Anonymous zaboo said...

ooooooooh mais je suis d'accord pour la discussion, mais je la place après , une fois la tension tombée, un entretien, calme tranquille, et avec amour.
Mais je ne la faisais pas durant la crise.
Je me suis sans doute insuffisamment expliquée.
Même petits il faut leur parler.

Choisir le bon moment, et seulement entre 4 yeux, ou 6 s'il y a un conjoint suivant les relations.

Ces échanges ont toujours été constructifs.

11/7/08 10:13  
Anonymous FIMOCAZELLE said...

bonnes vacances!!!!

12/7/08 11:56  
Anonymous Mam'Poussiiiin said...

En effet j'y crois et au Père Noël et à Saint Nicolas ....
Pourquoi ????

PS : ça y est on s'est rencontré !!! c'était génial

14/7/08 18:21  
Anonymous heure-bleue said...

J'ai été la mère la plus réac de la terre, j'attends et j'espère vivre assez longtemps pour entendre sa fille le traiter de la même façon...

14/7/08 20:50  
Anonymous Soeur Anne said...

Hého, un bisou aux deux sorcières, qui vont bientôt beaucoup papoter !!

15/7/08 14:16  
Anonymous Aile said...

Des sorcières qui tambouillent ?? Ah bon ??
Dis Anne, tu te souviens comment on tambouille par chez nous hein ? t'as pas oublié ?? ;-)))
Donc papotage, ça c'est sûr, buvage, ça c'est presque sûr aussi (Ahhh la bière belge, franchement, je vous le dis, y'a rien de mieux !!), tambouillage, on vous dira ça dans 3 jours !! ;-))))

15/7/08 17:18  
Anonymous Aile said...

Bigre, j'ai encore lu trop vite.. T'as juste dit papoter.. Et moi j'ai associé "tambouille" automatiquement ! Curieux non ? ;-))

15/7/08 17:21  
Anonymous Soeur Anne said...

Aile, tu m'éclates.

Je ne connais F que par web interposé, mais toi, j'ai cru remarquer que nous étions de la même espèce de grandes bavardes :-)))

Peut-être que vous tambouillerez 1 heure le dernier jour...

En tout cas, F c'est la reine des ingrédients à tomber par terre, alors un compte-rendu s'imposera !!

Bisous à vous deux les sorcières !!

17/7/08 08:28  
Blogger FD said...

va essayer mais c'est de moins en moins sûr, on bavarde et on boit des bières et du cidre, que je te dis même pas ! on ramasse du millepertuis et de l'origan sauvage. Tambouiller ? Ouais, on y pense !

17/7/08 19:27  
Anonymous Aile said...

Anne, tu lis dans quoi au juste ? Le marc de café ? Nan.. je sais.. Dans la chantilly de karité !! ;-))

On a tambouillé une heure, hier soir, à 23 heures et des miettes ! - ça ne te rappelle rien, ce modus opérandi ? ;-)))

FD.. Au risque de me répéter.. Encore plein de mille bisous-mercis pour votre accueil, pour le miam-miam, les promenades, LA tambouille et surtout pour votre famille remue ménage.. Vous êtes et serez toujours les bienvenus à la maison, tous ensemble si vous voulez, pas de problème !

Une bise particulière à zébulon et à mam'zelle "Nan"

20/7/08 21:23  
Anonymous Soeur Anne said...

FD, en fait, vous êtes des sorcières qui aiment les boissons aux plantes : Houblon, pomme... Toussa toussa !!

Sinon Aile, oui, j'ai dit ça en pensant à la fois où on s'est dit que "quand même" on allait tambouiller... et tu ne crois pas si bien dire, j'ai fait 3 chantilly de karité différentes ce we, ayant recruté dans ma famille...

En fait j'ai tambouillé plus que vous en 2 heures que vous 2 en 3 jours, mais jetons un voile pudique sur vos débordements alocoolisés, même aux plantes !!

21/7/08 09:50  
Blogger FD said...

SoeurAnne et Aile, je songe très sérieusement à venir tambouiller avec vous fin Août... histoire d'être super efficaces toutes ensemble !

21/7/08 10:27  
Anonymous Soeur Anne said...

OUAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIISSSSSSSSSSSS


Ca, ça serait GENIAL !!

Et niveau efficacité, ça serait quelque chose d'exceptionnel, je crois..............

21/7/08 14:35  
Anonymous Aile said...

Eh ben moi, franchement, je pense que niveau efficacité de la tchatche, y'aura absolument rien à redire !!! ;-)))))

Vi vi c'est ça, viens donc "tambouiller" avec nous fin août !! Je vais rameuter Po, je suis sûre que ça lui fera plaisir de venir ajouter son "efficacité" à la nôtre (en plus, elle n'a pas trop le moral là, donc ce serait tout bénéf pour elle !)

Bon allez, j'ai dit que j'allais tambouiller ma crème cet aprèm (Anne si t'es libre, tu connais le chemin, la porte est ouverte.. encore plus depuis que j'ai laissé mes clefs chez FD ! ;-)))

Je vous smacke les filles !

21/7/08 14:57  
Anonymous Léa said...

Ah ces ados !!
Je t'ai tagué parce que j'adore lire tes post, tu as un vrai talent d'écriture, une vrai plume et j'aime trop tes produits !

29/7/08 22:50  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home