jeudi, avril 16, 2009

La femme pliée en deux




Vous écartez les jambes à votre maximum...


Là déjà je sens le traquenard. Je décide que mon "maximum" est à peine plus que la largeur du bassin, laissons-nous de la marge.

Les pieds parallèles, si vous n'y arrivez pas, les pieds tournés vers l'extérieur.

On va tourner vers l'extérieur de suite comme ça ça sera fait...

Pliez les genoux comme si vous alliez vous asseoir...

Oh purée... ça n'augure rien de bon, là...

A l'expire on bascule le buste vers l'avant, dos droit bien à plat... Dos bien droit, pensez-y. Placez votre petite respiration. Joignez vos deux mains doigts vers l'avant, placez vos coudes à l'intérieur des genoux, avant-bras bien à l'horizontale.

Je le savais, je le savais que ça serait dur !

Maintenant vous abaissez votre bassin, votre dos se redresse, les mains restent jointes doigts vers l'avant, les avant-bras sont horizontaux. Les pieds sont bien à plat au sol. Contre-appui coudes-genoux : les coudes poussent vers l'extérieur, les genoux essaient de se refermer. Sentez le dos qui s'étiiiiiire, la colonne qui s'allooooonge, le tête qui s'éloigne des épaules, les épaules sont souples . Abaissez vos épaules... encore un peu. Voilà, c'est bien. Allez, on pousse sur les coudes, les genoux résistent, contraction annexe le périné et le ventre, on rentre le nombril...

Je vais me casser en deux, oh punaise ! Je vais jamais arriver à m'extirper de cette position...

Vous montez en puissance, vous ètes dans la posture et VOUS TENEZ. TENEZ... TENEZ encore...encore....

Gniiiiiiiiinnnnnn.... Pfff pffff pffff pfff.... Rhâââââââââââ.... Gniiiiiiiiiiinnnnnn.
J'ai déjà eu l'occasion de vérifier maintes fois que dans mon corps-que-j'aime, je n'ai pas que des amis. Ainsi, mon pire ennemi est le QUADRICEPS. Suivi de près par son voisin l'ADUCTEUR. Heureusement, ils m'attaquent rarement tous les deux ensemble dans le même exercice. Mais dans la même séance souvent, oui. Mais j'expie. Je paie cher le fait de les avoir si longtemps abandonnés, tous les deux.
Gnnniiiiinnnnn... je ne tiens plus... je regarde en loucedé mes compagnes d 'infortune. Ah on forme une fine équipe, la "ramolla-team" ! Cinq quadra rouges d'effort, qui soufflent comme des malheureuses prètes à défaillir. Tu l'as vu la "grenouille-team" ?! Parceque là, la position ne nous avantage pas franchement, hein ! Allez, c'est pour ton bien, t'auras des cuisses en béton et un périné de compèt'. En général, les positions sont souvent très esthétiques (le reflet du héron gracile que nous renvoie la vitre obscure est une récompense à l'effort, debout en équilibre sur un pied...)

Souffleeeeeeeez. Relâchez doucement, les mains à plat au sol et descendez en recentration.

Voilà 8 mois que je malmène ces muscles oubliés, voire également ceux dont je ne soupçonnais même pas l'existence et qui me le font bien cher payer ! Je m'étais dit, ô la naïve, "ouarf, stretching y aura que des vieux ça va être trop cool, du sport à bonne conscience, effort minimal blabla". Penses-tu, malheureuse ! Le "stretching postural" fait justement travailler les muscles profonds, les enfouis, les négligés du quotidien. Entre le yoga, le Taï-Chi et le Pilate. Une heure intensive à découvrir qu'on est capable d'aller plus loin qu'on ne le pensait, une heure qui fait du bien (comme la blague, "j'aime bien me taper la tête contre le mur parceque ça fait trop du bien quand ça s'arrète") mais une heure à la fin de laquelle on rejoint en titubant sa voiture, en se demandant comment on va faire pour appuyer sur les pédales !

Je brave l'obscurité, la fatigue des mercredi à faire le taxi, le froid, parfois même la tempête de neige (sur 10 km sans pneus neige avec une autoroute fermée et une nationale qui patinait, avant le passage du chasse-neige... c'est rigolo la voiture qui glisse, c'est rigolo de voir que route et champs se confondent, c'est rigolo de tourner le volant dans un sens et de constater que ah, ben non, la voiture a décidé d'aller de son côté... de se dire que non c'est pas vrai je rêve ou c'est un chasse-neige qui arrive dans l'autre sens-vite-que-je-me-pousse-mais-pas-trop-vite... C'est vrai, sans rire, même pas peur. Mais là n'était pas le propos) Guetter le long de la route les paires de petits yeux sautillants des sangliers toujours prêts à jeter leurs 80 kgs de poils durs contre ton char lancé à vive allure (un grand moment, ça aussi, le lancer de sanglier en pleine nuit... quand ça n'est pas la laie et sa cohorte de marcassins à la queue leu-leu, là c'est un strike direct et une voiture à la casse)

Si le mercredi c'est stretching, le lundi c'est yoga. Et là, lecteur, tu te dis "aaaah, ben voilà, c'est tout doux le yoga". Eh ben non, détrompe-toi !!! Là aussi tu tires, tu étires, tu ouvres, tu respires... Tu discutes avec tes chakras (mon manipûra à moi m'en veut...), tu apprends à faire le ying et le yang avec les doigts, à refluer à l'intérieur de toi. Et avec mes zépiens ça m'est très utile, refluer en moi, y trouver rapidement la paix qui m'évitera les crampes d'estomac ou de leur coller des baffes !

Et là, pendant les vacances, ça me manque... dingue, non ?!toute seule chez moi ça n'est pas pareil du tout... Se mettre en condition, arriver à dégager 3 mn 1/2 sans que quelqu'un ne vienne frapper à la porte de la pièce dans laquelle tu t'es planquée...
Mission impossible (à ce propos, qui peut me dire pourquoi une mère de famille ne PEUT PAS changer de pièce plus de 60 secondes sans que sa progéniture, quel que soit l'âge d'ailleurs, n'ait subitement un besoin d'elle tellement vital qu'il ne souffre aucun retard ?!)

Ma gratitude éperdue à qui saura me donner la réponse !

Libellés :

13 Comments:

Blogger bricol-girl said...

t'en poses de ces questions toi!

17/4/09 05:18  
Anonymous M'ados said...

As-tu remarqué aussi qu'une mère qui est entrain de parler au téléphone est forcément complètement disponible?
Je te laisse les strechyoging - mais veux bien partager la réponse, si elle vient... pas de moi, en tous cas!
Biwatwa,
M'ados

17/4/09 08:10  
Anonymous Jéolianne said...

Pas de moi non plus désolée. Je prends un bain vers 23h pour être sûre d'être à peu près tranquille. Sinon j'ai une demoiselle qui adore faire ses devoirs par terre dans la salle de bains alors que j'essaie (je dis bien j'essaie!) de me détendre! Même aux toilettes, j'ai droit à travers la porte "Maman faut un chèque pour la cantine"..
Pour le sport j'aime bien le nom de "ramollo team".. Moi quand j'entends ma prof dire "poussez" j'ai envie de lui répondre que je l'ai déjà fait au moins 4 fois dans ma vie et que c'est bon, hein j'ai donné!!

17/4/09 09:40  
Anonymous Soeur Anne said...

Je me pose les mêmes questions... sans réponses...

Et je t'envie un chouïa, parce que je ne trouve pas de cours qui commence à 20H30 ou 21H, quand "quelqu'un" peut prendre ma suite dans le gardiennage de jeunes enfants...

17/4/09 15:23  
Anonymous Eric said...

Essaie le CanapéBierreMatchdefoot. C'est beaucoup plus tranquille. Apprentissage rapide, tenue libre ... simple et convivial!

17/4/09 19:53  
Blogger célestine said...

j'ai visité tout ton blog, quel régal! j'adore . Bon pour ta question, je me la suis posée bien des fois depuis le début, comme toutes, et c'est ce lien si fort qui nous unit, nous les mères, car nous éprouvons toutes la même chose.Rassure toi, ça dure toute la vie, ma fille de 19 ans qui est à 150 km m'appelait encore le mois dernier pour me dire qu'elle avait oublié sa pilule. Petit détail: il était deux heures du matin.Et qu'est-ce que je pouvais faire, là, concrètement, à cette heure indue et à cette distance, à part la rassurer et lui dire que la lune continuait de tourner autour de la terre?...allez, je vais faire un peu de yoga.

20/4/09 21:54  
Blogger FD said...

*Bricol Girl, n'empêche, j'attends toujours une réponse...

* M'ados, une mère est supposée être 100% disponible pour ses rejetons à 100% de son temps (et du leur) et n'avoir RIEN d'autre en tête à longueur de vie que la satisfaction immédiate de leurs désirs/besoins. J'ai bon, là ?!

*Jéolianne, Arf, le chèque pour la cantine/le spectacle/la sortie (ou pire 2euros alors que tu n'as pas de monnaie) ou la signature urgentissime du carnet/autorisation de sortie/contrôle le matin à l'arrache entre les chaussures et la porte d'entrée... on ne s'en lasse jamais !

*Soeur Anne, j'ai attendu des années avant de trouver de nouveaux cours dans ces horaires-là...mais qui sont susceptibles de disparaitre l'année prochaine "parceque ça fait trop tard" pour ces dames (par contre, étrangement, des cours de 9h à 11h le matin y en a pléthore et ils font un carton ! grrrr !)

*Eric, le foot, moyen-bof, par contre, propose-moi une finale de natation hommes, genre plongeon ou 4-nages... là... ;-)

* Bonjour Célestine et bienvenue ici. Merci d'avoir pris le temps de lire et d'apprécier ! Les mères font des miracles et sont supposées avoir une réponse infaillible à tout, non ?! Faut voir le bon côté des choses, on reste des héroïnes pour nos poussinous même quand ils grandissent (nan, là j'y crois as trop...!)

21/4/09 21:32  
Anonymous TOMALINE said...

Compte tenu de la précision des consignes, je me suis essayée à ton exercice.

Ce truc est une torture!!

Moi, j'ai décidé de laisser au dodo les muscles qui n'ont pas envie d'être réveillés.
Seuls les abducteurs ( grâce au cheval), et les quadriceps (grâce à la course à pied dans les montagnes normandes.... Quoi.. OUi y'a des montagnes en Normandie... Moins hautes que les tiennes mais bon..), sont de temps en temps au boulot chez moi!

Euh..... Au début de ton post j'ai eu peur, j'ai cru que tu nous racontais ta visite chez le gynéco... Ouf hein! Quand même....

Gros bisous à toi, et merci pour tes mots réconfortants chez moi...

22/4/09 08:34  
Anonymous Béné said...

eh ben oui ma FD...c'est comme ça le yoga tu sais quand je n'ai pas cours, je m'enferme dans ma chambre et je fais deux ou trois séries de Surya Namaskar...

22/4/09 09:43  
Anonymous Béné said...

j'oubliais, je m'enferme A CLEF pour éviter les "Môman, Môman, t'es où ?" qui se répetent tous les soixante secondes environ, je confirme ;-)

bonne semaine ma douce :-)

27/4/09 08:13  
Blogger Amandine said...

Chapeau d'en faire autant deux jours par semaine!

29/4/09 14:17  
Blogger Manderley said...

LE "lancer de sanglier" c'est une perle ! MDR - LOL comme dirait ma fille ! LE strike de sanglier, une pure merveille... quel style ! Génial !

6/5/09 13:23  
Anonymous salpiglossis said...

J'adore ton blog, j'adore te lire... et j'adore ta séance de streching... Ca me fait d'ailleurs penser qu'avec mon régime, il serait "de bon ton" que je m'y remettre au mois de septembre... Tremblez, braves gens... Je serai là !

13/8/09 13:35  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home