mercredi, septembre 03, 2008

Les vacances, c'était bien


Le Grand Facétieux qui me sert d'employeur (loué-soit-son-nom) aime bien les bonnes blagues et jouer des tours à ses ouailles. Si tu veux aller officier à un endroit, surtout ne lui dis pas, tu es sûr de ne pas y aller ! (sauf la fois où j'ai dit pour de rire "Pas-de-Calais", il l'a pris au premier degré...)

Si si, je veux continuer à faire des remplacements, j'aime ça, vivre dangereusement, me mettre en (dés)équilibre et avoir une surprise de dernière minute. Quand même, j'avais dit en juin "je voudrais bien retourner chez les cuistots 1 mois, avant le retour du monsieur malade". Et le chef de l'école des cuistots avait dit au Grand Facétieux "on voudrait bien madame FD, elle connait la maison et elle pourrait continuer ce qu'elle a commencé". Et puis j'ai dit aussi, aucazoù, "en même temps ou à la place je voudrais bien aussi l'école des secréteuzes que je connais déjà, je sais qu'il y a un mi-temps..."

Le Grand Facétieux a dit "oui d'accord, même que ça nous simplifie la tâche".
Mais moi je le connais le Grand Facétieux, héhé, 16 ans que je le pratique, bien fol qui s'y fie. Je l'ai pas cru, tu penses bien...

En effet, peu avant la rentrée, le Grand Facétieux m'informe par le biais de la Boite Magique que je suis affectée à mi-temps au collège E. R. dans la ville de La R. De lycée hôtelier point. Bonne fille, je me déchante pas, je sais me réjouir de peu. Comme il est d'usage (mais point trop tôt parce que quoi quand même, à deux jours de la rentrée c'est toujours les vacances, faut pas me gâcher mon plaisir non plus) Je tente de contacter celui qui sera pour 8 mois mon supérieur hiérarchique.

-Ah, il n'est pas là...
Le lendemain, rebelotte.

- Ah non, il n'est pas encore arrivé.

Je comprendrai plus tard que "pas encore arrivé" voulait vraiment dire "pas encore arrivé". L'ancien parti, le nouveau pas encore arrivé dans la région.

Dans la foulée, le Grand Facétieux, qui, à l'occasion, sait également se servir de cette chose qui fait vrombir mon sac à main...

- allo ?
-allo ? Mme FD ?
- (bah oui, tu m'appelles sur mon portable...) Ouiiiiii...

Je vous passe les présentations d'usage...

- Je vous appelle pour vous informer de votre complément de service (vas-y la fille, aboule l'info, tourne pas autour du pot...) Vous avez donc vu que vous avez un mi-temps à l'année au collège de .... (CRACHE TON TRUC, BON SANG DE BOIS... je comprendrai plus tard pourquoi elle a mis des pincettes sur sa voix velouté...) Nous avions prévu quelqu'un d'autre que nous avons du réaffecter (entendez "qui a refusé le poste"...)
et que je te tourne autour du pot et que je te tourne autour du pot... pour finir quand même par lâcher

- Vous effectuez votre complément au collège C.R. à Ch-le-haut...

- ouiiii... (genre "et alors ?" en fait, j'aurais du crier, là ?! tomber raide en larmes, implorer la pitié du Grand Facétieux...)

- Vous savez peut être que cet établissement est classé ZEP...

- (elle a peur que je m'évanouisse, ou que je n'aie pas bien compris?) Ben oui, je sais... et puis quoi ?

Je la sens soulagée... ben quoi, on n'est pas à St-Denis quand même, et quand bien même, tous les enfants ont le droit de bénéficier de mes lumineuses connaissances, non ?!!

Lundi 01 septembre. Pré-rentrée.

-Aaaaah... bonjour, c'est vous la nouvelle documentaliste ?
- oui.
- Vous ètes une vraie documentaliste ?
- (je ne suis pas non plus démunie d'un certain sens de l'humour) Non, je suis une documentaliste en plastique.

- (lard ou cochon ?)

- (sourir)

- Non mais parce que...

- (large sourir) Je sais, on me fait le coup chaque fois, j'ai l'habitude... oui je suis une "vraie", c'est mon "vrai" métier que j'ai vraiment choisi un jour où j'étais sobre et que j'exerce depuis 15 ans maintenant.

- Non mais je demandais juste parce que jusqu'à présent nous avons eu des ""réadapt' " (entendez en jargon mammouthien des enseignants souhaitant se réorienter hors d'une classe d'élèves et que l'on "case" dans un CDi en pensant que là il n'y a pas d'élèves, ni de rapports de force avec les têtes blondes ni d'autorité à avoir...le job trop peinard où tu passes ton temps à blogger, à surfer sur le net et accessoirement à ranger des livres...)

- Ah bon, donc tu connais bien le boulot...

- Je ne sais pas... il me semble...

Ailleurs, on me demandera avec la même sincérité troublante

- Et tu viens de quelle discipline ? (décidemment...)

- ????? je ne comprends pas ta question.

- Ta discipline d'origine c'est quoi ? Avant tu enseignais quoi ?

- Ma discipline d'origine c'est la documentation, j'ai passé le concours de mon plein gré, c'est mon vrai métier depuis 15 ans.

Ma 16è rentrée (oh puréééééée !) et je ne me lasse pas, aucun remplacement, aucun établissement ne ressemble à un autre (et certaines lectrices-bloggeuses sauront de quoi je parle)

Quand j'estimerai avoir fait le tour de ce métier qui me fait encore plus rire que pleurer, j'ouvrirai un "camion de nems et tartes salées" dans une zone industrielle.
Ou alors bien avant, quand je ne supporterai plus les blagues à deux balles -de plus en plus fréquentes- du Grand Facétieux.

En attendant, ma vie cette année chez les Zépiens...

Libellés : ,

21 Comments:

Blogger Le Père Divorcé said...

Je n'ai pas tout compris. Avant d'être documentaliste, tu étais quoi ? ... Bon courage.

3/9/08 22:16  
Anonymous TOMALINE said...

On dirait qu'ils ont de l'humour dans l'éducation nationale! Heureusement que toi aussi..... Alors, tes impressions après cette 16è rentrée?

Et au fait.... C'est drôle que tu sois documentaliste... Tu viens de quelle discipline déjà???

OK je sors.... Bisous!

4/9/08 07:03  
Anonymous KaMaïa said...

Ah là là !
En tant que documentaliste à l'origine : moi zôssi, j'ai choisi la doc pas à l'insu de mon plein gré et j'ai le diplome ad doc (hi hi ! J'ai pas pu m'en empêcher) je trouve fort dommage qu'on recase au CDI de pauvres enseignants qui ne peuvent plus supporter leurs chères têtes (blondes) en bois (blond ?).
Ce n'est pas forcément une solution pour eux et d'autre part, ça ne valorise pas le métier.
Pfff !

Bon courage FD chez les zépiens alors !

4/9/08 08:40  
Anonymous Anonyme said...

Bonne rentrée..... il faudra moi aussi que je te raconte mon retour de vacances au pays des requins de la finance.... c'est eux les vrais... pas ceux qui nagent dans la mer....au fait, tu savais que dans les banques d'affaires on avait des vraies documentalistes diplômées et tout ce qui va avec....

Fred

4/9/08 21:11  
Blogger LiliLajeunebergere said...

Documentaliste en plastique, je ne m'en remets pas :-D

Là où je suis, il n'y a que des ZEP, on ne prend pas de pincettes pour nous l'annoncer!

4/9/08 21:56  
Anonymous zaboo said...

Ah si j'ai bien compris, tu as ce que tu as demandé ???

Le coup de la vraie documentaliste, lool, je sais que j'ai dit que je ne voulais pas de ça comme poste de réadatp, sachant ce qu'on en dit, et qu'il y a parfois des élèves cachés sur une étagère..........

Merci de confirmer mon pressenti;!

Confirme moi si j'ai bien compris que tes voeux ont été exaucés.

Bisous

5/9/08 08:54  
Anonymous Soeur Anne said...

T'es sûre que ç'est un vrai métier, ça, documentaliste ?

vendeur de nems, ça fait sérieux, mais documentaliste...

5/9/08 09:38  
Anonymous Béné said...

ZEP Master moi je trouve que ça a de la gueule comme taf !A part ça, CT bien Sisteron ? Moi je me suis payé l'AR Embrun-Lille-Embrun en plein pdt la semaine de vacances, cause de ma tante Solange qui est décédée en plein août...Tu comprends why, je ne t'ai pas appelé ;-)

Bises ma belle

5/9/08 14:47  
Blogger Amandine said...

J'ai bien ri, et je t'en remercie car la rentrée fait que j'en ai hautement besoin! Documentaliste en plastique...
Ici, c'est : "mais vous êtes là pour surveiller l'étude et la cantine ou alors vous êtes une vraie maîtresse?"

5/9/08 20:43  
Anonymous Léa said...

Ah je connais ce genre de réflexion, je suis bibliothécaire et les gens prennent d'énormes gants pour me demander comment je suis arrivée là et si c'est "en attendant". Non, non, c'est mon vrai métier, je l'ai choisit, j'ai un diplôme métiers du livre (même que ça existe) et je l'adore !!
Contente de te retrouver, pour moi les vacances ça commence demain. Bisous, bon courage pour ces premiers jours.

6/9/08 21:25  
Blogger Dam said...

j'adore les documentalistes qui ont de l'humour ! c'est rare !

7/9/08 09:35  
Anonymous Mam'Poussiiiin said...

Et donc tu n'as pas eu ce que tu souhaitais donc !!!
Je te rassure ce n'est pas une exclu du Mammouth chez nous c'est pareil quand tu es muté dans la ville que tu as demandé (quand même !) la hiérarchie s'évertue a te mettre dans un service que tu n'as pas demandé avec des horaires qui ne t'arranges pas du tout !
Quand ils auront compris que les gens sont mieux disposé quand on ne leur impose pas l'inverse de ce qu'ils ont demandés le monde tournera plus rond !!!
Allez ma grande bon courage pour cette nouvelle année !!!

7/9/08 14:03  
Blogger FD said...

* Père divorcé, en plus, avant d'être documentaliste j'étais bien autre chose mais pas dans l'Educ-Nat ! mais ça je leur dis pas.

*Tomaline non, ils n'ont pas vraiment d'humour (à part moi mais je suis pas bien formatée-maison)

* Kamaïa,be non, ça ne valorise pas le métier... mais on n'en est même plus à essayer de le valoriser, not'pov' métier, juste à essayer de l'exercer !

* Fred-anonyme, tu devrais reprendre ta clarinette et en faire ton métier, les requins y sont moins voraces.

* Lililajeunebergère, mais chz vous vous avez l'habitude des zep, ici on s'affole vite d'un peu de chahut (le joies de nos riantes provinces)

* Zaboo, tu as bien vu, il y a es élèves dans un cdi, et pas qu'un peu, même !

* SoeurAnne ,tu rigoles mais nourrir les gens à grande échelle j'en rêve depuis que je suis en 4è... (j'ai presque réalisé mon rêve !)

* Mabéné, désolée d'apprendre ton contretemps de vacances...next time, tu t'arrêtes chez moi. Au fait ,il débloque ton blog ?

* Amandine, moi ce sont les collègues qui me posent la question... j'espère que tes collègues à toi savent au moins que tu es une VRAIE maitresse (et toi ,le sais-tu toi-même ?!!)Allez, la rentrée ça roule déjà, à J+7

* Léa, ça me console t'imagine pas combien ! pas de chance dans les métiers du livre, hein, comme si on s'étonnait qu'un boucher aie une formation de boucher et que ça soit son VRAI métier qu'il aime !! remarque, ranger des livres et bipper à la douchette, c'est trop facile comme job !

* Dam, en général nous en avons, pour survivre c'est nécessaire.

* Ma'ame Poussin, on a au moins l'avantage d'être prévenu un chouill' à l'avance quand on a une fermeture de poste, nous... bon déménagement, je suis de tout coeur avec toi.

8/9/08 17:10  
Anonymous Eric said...

Merci de ton passage sur mon blog et bien content de découvrir le tien qui est bien agréable à lire ... A bientôt

13/9/08 11:04  
Blogger bricol-girl said...

Ca nous laisse espérer de belles pages d'anthologie pour les longues soirées d'hiver!

15/9/08 07:53  
Anonymous Soeur Anne said...

Tu vas trouver ça idiot, mais moi c'est "presque" ton métier qui me fait rêver...
Bibliothécaire...
Ou alors une librairie-salon de thé...

18/9/08 20:30  
Anonymous Mam'Poussiiiin said...

Beeeen nous aussi !!! OOOOh moins une heure avant !!!
Et surtout faut faire le déménagement sans la fourniture d'un seul carton ! Article 22 chacun se dem*rde comme il peut !!!
Et un détail également le déménagement ne doit durer qu'une seule journée et les anciens locaux doivent être impec bien entendu !!!

20/9/08 13:39  
Blogger madame arthur said...

Curieuse de ce com, laissé chez moi, une petite visite s'imposait! Et je me trouve au pays du père UBU, tout comme moi. Étonnant ce surnom de souricette que tu emploies???ça me dit vaguement qqchose? Tu es certaine que tu étais doc avant? Bon je ne vais pas tz la refaire , bien que j'en meure d'envie; non mais sans rire ça existe encore doc ? parce que franchement ça c'est un métier de feignasse qui ferait mieux de bosser avec les gosses dans une classe! Il est plus que temps de remettre de l'ordre là dedans ! (heu, je plaisante là...)

20/9/08 23:46  
Anonymous zaboo said...

Alors comment ça se passe, pas trop de schtroumpfs cachés ??

bisous ma belle

23/9/08 11:06  
Anonymous NatinChina said...

Alors cette rentrée dans ton "nouveau" métier (:-)?
J'ai hâte de lire tes aventures...
En attendant, je te souhaite plein de bonnes dans ton collège zépien.
Bises
PS : Les Chinois n'ont pas voulu que je continue sur over-blog, alors nous voilà sur canalblog ! Une novelle rentrée dans tous les sens du terme !

24/9/08 12:51  
Blogger Kheyliana said...

Quoi ? en Zep? mais pour toi ma louloutte, c'est du pain béni, ils viennent pas voir les documentalistes les profs en zep ;-)

bon alors, depuis, ça se passe comment

25/9/08 14:17  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home